Les hausses de prix chez Free, SFR et Bouygues sont 100% légales, explique Que Choisir

En peu de temps, Free, RED by SFR et Bouygues ont augmenté le prix de certains de leurs forfaits et options. Une augmentation du coût total sur la facture qui passe mal, mais qui est tout à fait légale comme le rappelle l’UFC Que Choisir. L’association de consommateurs explique en effet qu’en dépit des apparences, les opérateurs respectent ici scrupuleusement la Loi. Et donne des conseils aux consommateurs pour « limiter la casse ». 

Augmentation du prix du forfait chez Free, SFR et Bouygues

Free, RED by SFR, Bouygues… un après l’autre, trois opérateurs ont augmenté le prix de certains forfaits et options. Ainsi début janvier des hausses de prix pour les appels à l’international sont entrées en vigueur chez Free Mobile, suivies quelques semaines plus tard d’une augmentation de 3€ par mois de la facture de certains abonnés Bouygues Bbox. A la fin du mois de janvier, RED by SFR a clôt pour l’instant le bal des augmentations avec une hausse de certains abonnements RED by SFR de 2€ par mois. A chaque fois, ces changements unilatéraux dans les conditions de l’offre provoquent la grogne des clients. Pourtant Que Choisir explique dans un article que ces hausses sont parfaitement légales, et donne des conseils aux clients pour « limiter la casse » tout en appelant à la plus grande prudence.

Les abonnés peuvent refuser ces hausses de prix

« Lisez bien les messages que vous fait parvenir votre opérateur », lance l’association de consommateurs en guise de préambule. Selon Que Choisir, « les abonnés concernés par ces hausses de tarif ont beau s’émouvoir, à juste titre, de ces pratiques qu’ils jugent injustes, la loi est du côté des opérateurs ». En fait les opérateurs peuvent décider à tout moment d’augmenter les prix de leurs offres. La seule condition est d’en notifier les clients par écrit à minima un mois avant l’entrée en vigueur des nouveaux tarifs, « ce qu’ils ont fait, même si les messages envoyés insistaient plus sur les contreparties proposées (les appels vers les mobiles pour les forfaits Bbox, plus de gigaoctets pour les abonnés SFR, etc.) que sur l’augmentation de tarif », précise Que Choisir.

Et l’association de donner deux conseils pour éviter de devoir payer plus cher :

  • Refuser la hausse dans un délai de 4 mois dans votre espace abonné ou en contactant le service clients lorsque c’est possible
  • Résilier votre abonnement sans frais (seule option disponible chez Free)

Etes-vous concerné par ces hausses de prix ? Allez-vous les refuser ? Partagez votre retour dans les commentaires.

Réagissez à cet article !
Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers articles !
Iliad (Free) assure que la Freebox Delta est un succès

La Freebox Delta, la box internet révolutionnaire de Free, est un succès, rassure Iliad, la maison mère de l’opérateur. Afin de rassurer les investisseurs et d’endiguer sa dégringolade en bourse, l’entreprise a assuré que le lancement de la box se…

Free Mobile ajoute 9 pays dans les 25 Go de data en roaming

Le forfait Free Mobile continue de s’enrichir avec l’ajout de neuf pays dans l’enveloppe de 25 Go de data en roaming inclue. Avec ces nouvelles destinations, ce sont désormais plus de 65 États qui sont proposés dans le package. Et…