La taxe GAFA pourrait rapporter 500 millions d’euros en 2019

 

La taxe GAFA pour les géants du web sera bien instaurée et devrait rapporter 500 millions d'euros à la France dès 2019, estime le premier ministre Édouard Philippe. Une annonce qui tombe bien en plein mouvement des Gilets Jaunes. Mais la taxe sur le chiffre d'affaires pourrait se transformer simplement en imposition des revenus publicitaires.

edouard philippe taxe gafa
Edouard Philippe, premier ministre français

Malgré l'absence de consensus européen sur la question, la France est prête à taxer les GAFA dès 2019 à l'échelle nationale. Une volonté affirmée à plusieurs reprises par le ministre de l'Économie et des Finances, Bruno Le Maire, et confirmée par le premier ministre Édouard Philippe lors d'un entretien accordé aux Échos.

Une taxe GAFA oui, mais seulement sur les revenus publicitaires ?

“Nous allons mettre en place une taxe sur les Gafa dès 2019 à l'instar de certains de nos partenaires dans l'attente de la taxe européenne”, a déclaré Édouard Philippe. “Il est profondément injuste que la fiscalité de ces groupes ne soit pas en ligne avec celle des autres entreprises”, estime-t-il. Une communication qui fait bon genre en plein mouvement ds Gilets Jaunes.

Lire aussi : Google, Apple, Facebook, Amazon : comment l’UE compte imposer une taxe de 3% aux GAFA

Concernant le montant que cela pourrait rapporter à l'État, le premier ministre explique que “cela devrait permettre de générer 500 millions d'euros de recettes, et ce niveau peut être atteint dès l'an prochain [en 2019]”. On est encore loin de ce que devraient payer Google, Amazon, Facebook, Apple, Microsoft ou des acteurs plus récents comme Uber ou Airbnb en France s'ils ne pratiquaient pas l'optimisation fiscale, mais ce sera toujours mieux qu'avant.

Google affirmait qu’il paiera la nouvelle taxe sur le chiffre d’affaires des GAFAM en France en cas d'instauration. Celle-ci ne devrait finalement concerner, au moins dans un premier temps, que les revenus générés par la publicité. Google et Facebook sont donc en première ligne étant donné leur modèle économique, les autres devraient pouvoir s'en sortir sans trop payer.



Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque jour, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Réagissez à cet article !
Demandez nos derniers articles !
mastercard carte bleue biometrique
Samsung et Mastercard travaillent sur une carte bleue avec capteur d’empreintes

Samsung et Mastercard travaillent actuellement sur une carte bleue équipée d’un lecteur d’empreintes digitales. Avec ce système, les deux entreprises veulent ajouter une couche de sécurité supplémentaire et limiter davantage les contacts physiques avec les terminaux de paiement.  Durant cette…

apple pay
Apple Pay, Google Pay : le paiement sans contact a explosé en 2020

Les paiements sans contact via un smartphone ont explosé en 2020, dépassant même les paiements en espèce. C’est en tout cas ce qu’avance la dernière du cabinet FIS. La pandémie a évidemment favorisé la démocratisation de ce moyen de paiement…

apple silicon m1
Les Macs M1 sont capables de miner de l’Ethereum

Il est possible de miner de l’Ethereum avec un processeur Apple M1. L’ingénieur Yifan Gu est en effet parvenu à utiliser Ethminer, un programme normalement destiné aux PC Windows et Linux, sur la puce de la firme de Cupertino. Toutefois, avec…

bitcoin penurie cartes nvidia
Le Bitcoin provoque une pénurie de cartes graphiques Nvidia et AMD

La pénurie des dernières GeForce RTX 3000 n’est pas prête de s’arrêter. En plus des difficultés pour s’approvisionner en composants, Nvidia doit en plus composer avec les cryptomineurs, qui achètent des stocks entiers de cartes graphiques pour miner le Bitcoin…