La taxe GAFA pourrait rapporter 500 millions d’euros en 2019

La taxe GAFA pour les géants du web sera bien instaurée et devrait rapporter 500 millions d’euros à la France dès 2019, estime le premier ministre Édouard Philippe. Une annonce qui tombe bien en plein mouvement des Gilets Jaunes. Mais la taxe sur le chiffre d’affaires pourrait se transformer simplement en imposition des revenus publicitaires.

edouard philippe taxe gafa
Edouard Philippe, premier ministre français

Malgré l’absence de consensus européen sur la question, la France est prête à taxer les GAFA dès 2019 à l’échelle nationale. Une volonté affirmée à plusieurs reprises par le ministre de l’Économie et des Finances, Bruno Le Maire, et confirmée par le premier ministre Édouard Philippe lors d’un entretien accordé aux Échos.

Une taxe GAFA oui, mais seulement sur les revenus publicitaires ?

« Nous allons mettre en place une taxe sur les Gafa dès 2019 à l’instar de certains de nos partenaires dans l’attente de la taxe européenne », a déclaré Édouard Philippe. « Il est profondément injuste que la fiscalité de ces groupes ne soit pas en ligne avec celle des autres entreprises », estime-t-il. Une communication qui fait bon genre en plein mouvement ds Gilets Jaunes.

Lire aussi : Google, Apple, Facebook, Amazon : comment l’UE compte imposer une taxe de 3% aux GAFA

Concernant le montant que cela pourrait rapporter à l’État, le premier ministre explique que « cela devrait permettre de générer 500 millions d’euros de recettes, et ce niveau peut être atteint dès l’an prochain [en 2019] ». On est encore loin de ce que devraient payer Google, Amazon, Facebook, Apple, Microsoft ou des acteurs plus récents comme Uber ou Airbnb en France s’ils ne pratiquaient pas l’optimisation fiscale, mais ce sera toujours mieux qu’avant.

Google affirmait qu’il paiera la nouvelle taxe sur le chiffre d’affaires des GAFAM en France en cas d’instauration. Celle-ci ne devrait finalement concerner, au moins dans un premier temps, que les revenus générés par la publicité. Google et Facebook sont donc en première ligne étant donné leur modèle économique, les autres devraient pouvoir s’en sortir sans trop payer.



Réagissez à cet article !
Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers articles !
5G : 12% des smartphones vendus en 2020 seront compatibles

La 5G va donner un coup de fouet aux ventes de smartphones dans le monde. Cette année, les ventes de téléphones devraient en effet progresser de 3% par rapport à 2019, estiment les analystes de Gartner. Selon eux, 12% des smartphones…

Amazon s’engage à signaler toutes les contrefaçons sur son site

Amazon s’engage à signaler toutes les contrefaçons sur son site. Selon une source proche de l’entreprise, le géant du e-commerce va multiplier les rapports auprès des forces de l’ordre. Désormais, chaque marchand suspecté de vendre des produits contrefaits sera signalé…

Amazon annonce avoir battu des records de ventes à Noël

Amazon affirme avoir battu de nombreux records grâce à l’engouement suscité par la fête de Noël. La firme de Jeff Bezos annonce notamment avoir vendu des dizaines de millions de produits estampillés Amazon, dont des enceintes Echo par exemple. Dans…

Amazon, Cdiscount et d’autres sites fraudent massivement la TVA selon Bercy

Amazon, Cdiscount, et d’autres sites de e-commerce s’adonnent massivement à des fraudes à la TVA selon un rapport de l’inspection générale des finances. Le problème viendrait des « marktplaces » c’est à dire la possibilité pour des vendeurs indépendants de vendre sur ces plateformes. 98%…

La Banque de France va tester une cryptomonnaie nationale dès 2020

La Banque de France veut créer une cryptomonnaie nationale, et annonce le lancement de tests dès l’année 2020. Initialement cette monnaie numérique sera principalement réservée aux grosses transactions, mais pourrait peu à peu se muer en une sorte d’euro électronique….

Un selfie pourrait bientôt suffire pour ouvrir un compte bancaire en France

La France n’est pas connue pour sa facilité administrative. Mais le gouvernement travaille sur certaines simplifications. Les services bancaires pourraient en bénéficier dès l’année prochaine, avec, par exemple, l’ouverture d’un compte à l’aide d’un selfie ou d’un appel visio. Les…