La taxe GAFA pourrait rapporter 500 millions d’euros en 2019

La taxe GAFA pour les géants du web sera bien instaurée et devrait rapporter 500 millions d’euros à la France dès 2019, estime le premier ministre Édouard Philippe. Une annonce qui tombe bien en plein mouvement des Gilets Jaunes. Mais la taxe sur le chiffre d’affaires pourrait se transformer simplement en imposition des revenus publicitaires.

edouard philippe taxe gafa
Edouard Philippe, premier ministre français

Malgré l’absence de consensus européen sur la question, la France est prête à taxer les GAFA dès 2019 à l’échelle nationale. Une volonté affirmée à plusieurs reprises par le ministre de l’Économie et des Finances, Bruno Le Maire, et confirmée par le premier ministre Édouard Philippe lors d’un entretien accordé aux Échos.

Une taxe GAFA oui, mais seulement sur les revenus publicitaires ?

« Nous allons mettre en place une taxe sur les Gafa dès 2019 à l’instar de certains de nos partenaires dans l’attente de la taxe européenne », a déclaré Édouard Philippe. « Il est profondément injuste que la fiscalité de ces groupes ne soit pas en ligne avec celle des autres entreprises », estime-t-il. Une communication qui fait bon genre en plein mouvement ds Gilets Jaunes.

Lire aussi : Google, Apple, Facebook, Amazon : comment l’UE compte imposer une taxe de 3% aux GAFA

Concernant le montant que cela pourrait rapporter à l’État, le premier ministre explique que « cela devrait permettre de générer 500 millions d’euros de recettes, et ce niveau peut être atteint dès l’an prochain [en 2019] ». On est encore loin de ce que devraient payer Google, Amazon, Facebook, Apple, Microsoft ou des acteurs plus récents comme Uber ou Airbnb en France s’ils ne pratiquaient pas l’optimisation fiscale, mais ce sera toujours mieux qu’avant.

Google affirmait qu’il paiera la nouvelle taxe sur le chiffre d’affaires des GAFAM en France en cas d’instauration. Celle-ci ne devrait finalement concerner, au moins dans un premier temps, que les revenus générés par la publicité. Google et Facebook sont donc en première ligne étant donné leur modèle économique, les autres devraient pouvoir s’en sortir sans trop payer.

Réagissez à cet article !
Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers articles !
Samsung Electronics : le bénéfice opérationnel plonge de 56% au 3e trimestre

Samsung Electronics anticipe un plongeon de 56% de son bénéfice opérationnel au troisième trimestre 2019. Un résultat dû principalement à des difficultés dans un marché du semi-conducteur baissier depuis le début de l’année. La sortie du tunnel serait néanmoins proche.  Samsung Electronics enchaine…

Facebook Libra : PayPal lâche déjà l’affaire

La rumeur lancée par le Wall Street Journal se confirme. PayPal a annoncé vendredi qu’il quitte la Libra Association qui regroupe les membres fondateurs de la cryptomonnaie que Facebook souhaite lancer l’année prochaine. Le retrait de PayPal constitue un nouveau…

Free pourrait lancer FreeBank, une banque mobile à la Orange Bank

Free aurait l’intention de lancer une banque mobile concurrente d’Orange Bank. Ce 13 septembre 2019, Iliad, maison mère de l’opérateur de Xavier Niel, a en effet obtenu un numéro d’identifiant permettant d’exercer une activité bancaire. Tout porte à croire que l’arrivée d’une « FreeBank » sur le marché soit imminent.  Iliad…