Maj. le 16 juin 2016 à 15 h 23 min

Si l’information selon laquelle l’agence de sécurité américaine aurait intercepté des millions d’appels téléphoniques en France avait fait scandale lors de son annonce il y a 15 jours celle-ci devrait faire tout autant de bruit. Comme nous en informe aujourd’hui le Monde, la NSA aurait également piraté et récolté les données contenus dans les clouds et services de Google et de Yahoo, comme nous l’apprennent aujourd’hui deux ingénieurs de Google spécialisés dans la sécurité.

D’après leurs déclarations, les services secrets américains auraient ainsi réussi à s’infiltrer dans les réseaux respectifs des deux géants du web. Réseaux au sein desquels transitent les données personnelles de centaines de millions d’utilisateurs.

nsa google yahoo

La NSA a espionné des centaines de millions d’utilisateurs Google et Yahoo

Comme nous l’explique le directeur des affaires juridiques de Google, David Drummond, les accusations faites à la NSA d’avoir intercepté les données contenues dans les clouds Google et Yahoo  sont incontestables :

Nous sommes scandalisés de voir jusqu’où le gouvernement américain semble être allé pour intercepter des données sur notre propre réseau fibre. Cela met en évidence un besoin urgent de réforme.

Du côté de Yahoo, voici ce qu’on peut lire :

Nous avons des contrôles stricts mis en place pour protéger la sécurité de nos centres de données, et nous n’avons pas donné accès à nos centres de données à la NSA ni à tout autre organisme gouvernemental.

Sans grande surprise, la NSA dément avoir infiltré le cloud de Google et de Yahoo et par conséquent, espionné des centaines de millions d’utilisateurs américains dont elle présent vouloir protéger leur vie privée. Toutefois, elle ne dément pas avoir infiltré les comptes des utilisateurs étrangers puisqu’elle déclare :

Nous sommes concentrés sur la collecte et l’utilisation de renseignements portant uniquement sur des cibles étrangères.

Quoiqu’il en soit les deux ingénieurs de Google qui ont au passage adressé un magnifique « Fuck You » à l’agence américaine ont affirmé que le trafic des données qui transitent entre les réseaux était désormais cryptées afin d’éviter toute nouvelle infiltration de ce genre à l’avenir.

Via

Réagissez à cet article !
Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers articles !
Sécurité : Huawei subirait un million de cyberattaques par jour

D’après le chef de la sécurité de Huawei, l’entreprise repousserait une quantité impressionnante d’attaques informatiques. Des attaques à travers le monde entier, et des autorités américaines qui n’y seraient pas étrangères, selon l’entreprise. Si Huawei doit faire face à l’ire…

WhatsApp : un simple GIF permet de pirater votre smartphone

Une faille découverte dans l’application WhatsApp et qui affecte les smartphones Android permet d’accéder à vos photos privées et autres données personnelles. Il suffit d’un GIF modifié pour exploiter cette vulnérabilité qui vient d’être découverte par un chercheur en sécurité….

Une attaque DDoS rapporte 2,5 millions de dollars à Wikipédia

Vendredi dernier, le site encyclopédique Wikipédia était victime d’une conséquente attaque DDoS (Distributed Denial of Service). Pour limiter les dégâts d’une telle menace, la Wikimedia Foundation vient de recevoir une jolie somme de la part d’un généreux donateur pas si…