iPhone : les Indiens n’en veulent pas, le flop pour Apple

Les iPhone ne connaissent pas le succès espéré par Apple en Inde, un marché stratégiquement très important. Avec moins d’un million d’unités vendues dans le pays au premier semestre 2018, la firme de Cupertino y est en grosse difficulté et affiche une très faible part de marché de l’ordre de 2%. Mais Tim Cook est persuadé que l’avenir d’Apple passe par l’Inde.

iphone

Apple est une référence en termes de smartphones dans le monde occidental, mais peine encore à s’imposer sur certains marchés. Dont certains sont pourtant stratégiquement très importants. C’est notamment le cas de l’Inde, où la firme de Cupertino ne parvient pas à faire décoller ses ventes. Une étude Counterpoint Research relayée par l’agence Bloomberg rapporte qu’en 2017, 3,2 millions d’iPhone s’y sont écoulés. Le premier semestre 2018 est quant à lui catastrophique avec moins d’un million d’unités vendues dans le pays.

iPhone : l’Inde échappe à Apple

Avec environ 2% de parts de marché, Apple vit bien des déboires en Inde. Ce n’est pourtant pas faute d’essayer de s’emparer de ce marché au potentiel immense avec ses plus d’1,3 milliard d’habitants. Trois cadres de la branche indienne de la firme de Cupertino ont quitté le navire au cours des dernières semaines, laissant la société en pleine restructuration en ces temps compliqués.

Le pouvoir d’achat en Inde est bien sûr une des raisons de ce manque de succès. Les constructeurs chinois comme Xiaomi y sont particulièrement populaires et seuls les plus aisés peuvent se permettre l’achat d’un iPhone, qui est considéré comme un signe de richesse. Mais Apple ne désespère pas et ne compte pas abandonner si facilement ces centaines de millions de clients potentiels.

Comme Samsung, qui y a ouvert la plus grosse usine de smartphones au monde, ou encore Xiaomi, le groupe américain a décidé de lancer des lignes de production directement dans le pays. Cela permet notamment d’éviter de payer les lourdes taxes sur les produits importés, qui ont des répercussions importantes sur le prix final des iPhone. Mais Apple est encore loin des efforts d’investissement consentis par ses concurrents sous Android en Inde.

Bloomberg rappelle que Tim Cook estime que l’Inde pourrait devenir « la prochaine Chine », qui est devenu le deuxième marché le plus important d’Apple. Malgré un prix inaccessible pour une majorité de la population, l’iPhone deviendra selon lui un appareil indispensable pour les jeunes Indiens en quête d’ascension socio-économique.

Réagissez à cet article !
Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers articles !