L’iPhone en chute libre en Chine, Android grand vainqueur

2016 n’a pas été la meilleure année pour Apple, alors qu’il devient financièrement de plus en plus dépendant des ventes de ses iPhone. En Chine, l’un des marchés les plus importants de ce milieu, les résultats financiers des constructeurs ont démontré qu’Apple était en chute libre sur ses parts de marché, quand les constructeurs Android locaux avancent à pas de géants.

Apple Chine

Le marché des smartphones n’est plus ce qu’il était à sa naissance. Alors qu’il fallait absolument conquérir le grand public dans un premier temps, celui-ci se recentre désormais vers les marchés les plus grands et les plus porteurs.

Et à ce petit jeu, la Chine est imbattable en 2017 connaissant toujours une certaine croissance quand les marchés européens et américains tendent à rencontrer leur stabilité. En France, nous assistons même à une chute des ventes de smartphones, connotant un renouvellement moins fréquent désormais.

La Chine abandonne Apple et se recentre sur ses constructeurs

Les chiffres de ventes et les parts de marché de la Chine nous parviennent aujourd’hui des mains de l’IDC, et montrent une tendance certaine : le pays se recentre sur ses constructeurs, faisant chuter une nouvelle fois Apple qui peine à rester compétitif.

Apple Chine Android

On peut voir qu’en 2016, le constructeur américain a perdu sa place au top 3, ses parts de marché chutant d’un bon 23,2% d’année en année. Tout au contraire, OPPO a fait une remontée admirable en disposant de 16,8% du marché, pour une hausse de 122,2%.

Huawei, qui répète sans arrêt vouloir dépasser Apple, montre qu’il a les reins solides en Chine une nouvelle fois en prenant 16,4% du marché, pour une hausse timide de 21,8%. Il faut dire qu’il est parmi les mieux implémentés sur celui-ci, c’est donc tout à fait normal de ne pas enregistrer une hausse aussi importante qu’OPPO.

On peut ainsi voir que le top 3 des constructeurs est composé exclusivement de marques chinoises, Apple étant l’exception auparavant. La surprise côté Android vient surtout de la chute de 36% de Xiaomi, qui expliquerait peut-être le départ de Hugo Barra pour Facebook… Malgré les bons produits présentés en 2016, il n’aura pas su se démarquer.

Réagissez à cet article !
Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers articles !