iPhone 6 : 4 raisons de ne pas l’acheter, malgré des ventes records

Maj. le 28 octobre 2018 à 20 h 36 min

Comme on aurait pu s’y attendre, l’iPhone 6 a encore explosé les records de vente. Pourtant, plusieurs arguments auraient pu jouer contre le nouveau flagship de l’Américain.

iphone 6 nombre de ventes

Hier, Apple annonçait fièrement que les iPhone 6 et 6 Plus avaient réussi à battre le record des smartphones Apple précédent. Ainsi, ce sont 10 millions de smartphones pommés qui se sont écoulés en un week-end. C’est un million de plus que ce qu’avaient fait les iPhone 5s et 5c, ce qui était déjà un record à l’époque.

Près de la moitié de ce record, à savoir 4 millions d’appareils, ont été vendus en précommande en 24 heures. C’est à ce moment que nous avions appris qu’Apple aurait des problèmes de stock et la chose se vérifie puisqu’il n’est pas évident de se procurer un iPhone sans délai.

On doit le reconnaitre, c’est encore un grand succès pour Apple, qui aurait commandé 80 millions de nouveaux appareils auprès de ses sous-traitants chinois. Pourtant, l’iPhone, qui est à l’évidence un appareil de qualité, a quelques défauts notables à son actif qui semblent passés sous silence par les acheteurs impatients.

iphone 6 ventes

Son prix

L’iPhone est l’un des smartphones les plus chers du monde. À vrai dire, il n’est pas facile de trouver plus cher que lui sans aller chercher dans des marques très spécifiques de smartphones de luxes fabriqués dans des quantités bien plus limitées, tels que les appareils Vertu ou Mobiado, ou les éditions spéciales de smartphones grands public, en partenariat avec des marques telles que Ferrari, de bijoutier, ou simplement retouchées avec des matériaux couteux.

En bref, dans la catégorie des smartphones vendus à des millions d’exemplaires et n’étant ni en or ni en diamant, l’iPhone est cher. Et s’il est un bon appareil, il ne se distingue pas de ses concurrents par ses caractéristiques dans les mêmes proportions qu’il se distingue par son prix.

L’iPhone n’est plus unique

Oui c’est vrai, jadis l’iPhone était roi. Android en était encore à ses balbutiements et Apple avait jeté un pavé dans la mare. Le tout tactile arrivait dans nos vies, l’OS était intuitif, fluide et aéré, comme Apple sait le faire, et le principe des applications était lancé, ce qui allait devenir par la suite une manne pour la marque, comme un marché offert aux développeurs.

Mais alors que l’on disait que personne ne rattraperait Apple, que l’iPhone Killer n’existait pas, ils l’ont pourtant eu à plusieurs. Ainsi, bien des marques ont su se placer au niveau d’Apple, certes en montant leur prix, mais loin d’atteindre ceux de l’Américain.

Ces HTC, Sony, Motorola, Samsung et LG ont su proposer des smartphones non seulement puissants, mais innovant parfois un coup avant Apple, soignant également leur design, qui n’était plus unique à Apple. Enfin, Android a évolué, de confiserie en confiserie, il est devenu l’OS que l’on connait, ouvert, puissant, flexible, et moins austère qu’à ses débuts.

iphone 6 plus record

Les Chinois sont là

Au-delà des concurrents classiques d’Apple, qui ont eu des années pour remonter le fabricant, des young guns arrivent dans la partie, avec des ascensions parfois fulgurantes. Ainsi les Huawei, les Xiaomi et les OnePlus, pour ne citer qu’eux, sont arrivés très fort, avec des smartphones puissants, des écrans toujours plus définis, de la vidéo 4K, des OS parfois Apple-like, et des designs vraiment séduisants, parfois accusés d’être des copies des iPhones, d’ailleurs.

Mais surtout, ces concurrents sont venus faire la révolution, eux, dans le domaine, en pratiquant des prix ultra-agressifs au regard de la qualité de leurs appareils. Petit à petit, avec la présence de ces fauteurs de troubles et des fabricants cités précédemment, Apple a perdu de sa spécificité, et l’on a commencé à trouvé de plus en plus ridicule de dépenser trois fois plus dans un smartphone plus ou moins identique, voire parfois inférieur.

Euh, c’est un iPhone 5s en plus large non ?

Beaucoup des acheteurs des l’iPhone 6 et 6 Plus sont des possesseurs d’iPhone 5s. Pourtant, le smartphone était déjà bien bel objet aujourd’hui très performant. Il avait déjà le lecteur d’empreinte, il était déjà 64 bits, il avait une finesse très honorable et un écran qui l’était tout autant. Pour certains, admettons-le, l’iPhone 5s avait même une identité graphique plus intéressante, plus singulière que celle de ses successeurs.

Ainsi, la sortie de l’un provoquant la baisse de prix de l’autre, on se demande pourquoi acheter l’iPhone 6, surtout lorsqu’on fait le point sur les arguments précédents. Bien sûr, le choix final est aussi la conclusion d’un sentiment, d’une émotion, car nos smartphones sont aujourd’hui des produits dotés d’identités propres, la preuve, car malgré ces quelques faits, l’iPhone 6 tient encore le record de vente que l’on sait.

Réagissez à cet article !
Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers articles !
Pourquoi Apple a interdiction de vendre ses iPhone en Chine

Apple ne peut désormais plus vendre ses iPhone en Chine. En conflit avec la firme de Tim Cook, Qualcomm vient d’obtenir une ordonnance provisoire qui interdit la vente de ses smartphones sur le marché chinois. Apple a annoncé son intention de contester la…