Internet : le débit a décollé de 30% en 2017 !

 

Comme on pouvait s'y attendre, la vitesse de l'internet mobile et fixe a grimpé de 30% dans le monde au cours de l'année écoulée. Sur base des données enregistrées de novembre 2016 à novembre 2017, Ookla, le spécialiste du speedtest, affirme que la rapidité globale d'internet partout dans le monde a augmenté ! Dans certains pays, sa vitesse a pourtant baissé tandis que dans d'autres, elle a explosé. Qu'en est-il en France ?

internet

Le 12 décembre dernier, un des experts des Speedtest internet, le fameux Ookla a dévoilé ces chiffres pour l'année écoulée. Sans surprise, la rapidité du réseau internet a grimpé en flèche grâce à l'avénement de la 4G et de la fibre optique. Côté fixe, la vitesse de téléchargement descendant (download) a atteint cette année les 40,11 Mbps et la vitesse de téléchargement montant (upload) a grimpé à 19.96 Mbps. Même essor fulgurant sur le mobile avec une vitesse de download de 20,28 Mbps et une rapidité d'upload de 8,65 Mbps. Vous l'aurez compris, tout a grimpé cette année !

La vitesse de l'internet mobile stagne en France

Vous vous en doutez, tous les pays ne sont pas sur un même pied d'égalité. A l'île de la Réunion par exemple, la vitesse de téléchargement descendant a décollé de 141,5% pour atteindre les  62,64 Mbps. C'est au Laos que la hausse la plus impressionnante a été enregistrée par Ookla au cours de l'année écoulée. Comme vous pourrez le découvrir dans le tableau ci-dessous, la vitesse d'internet mobile a fait un bond de 249,5% cette année ! Côté fixe, c'est l'île de la Réunion qui caracole en tête de classement avec 141.5%, avec une vitesse moyenne de 62,64 Mbps.

En comparaison, dans certains pays, la vitesse de téléchargement moyenne a baissé. Dans certains cas, cette chute est assez conséquente. Côté fixe, on signale à Puerto Rico une chute de 39,8 %. Point de vue mobile, c'est l'Algérie qui a le plus décliné pour atteindre les 3,76 Mbps. ( -23,9 %) Parmi ces pays en perte de vitesse, on remarquera aussi la présence récurrente de l‘Uzbekistan, de la Côte d'Ivoire, et de l'Equateur. 

Rassurez-vous, la France ne fait pas partie de ces pays. Du point de vue du fixe, la vitesse de téléchargement descendant en France a bien grimpé en 2017 : de 50,51 Mbps à 63,61 Mbps. La hausse est plus légère pour le téléchargement montant : 21,59 Mbps à 28,18 Mbps. Avec ces chiffres, la France se maintient au dessus de la moyenne mondiale qui est de 40,11 Mbps en download et 19,96 Mbps en upload. Mauvaise nouvelle par contre, au cours de l'année écoulée, la France est passée de la 18 à la 21 place.

Autre mauvaise nouvelle, contrairement à d'autres pays, la vitesse de l'internet mobile a stagné en France en 2017. La rapidité de download est passée de  27,12 Mbps à 29,79 Mbp. La vitesse d'upload s'est à peine améliorée : de 8,63 Mbps à 9,15 Mbps. Là encore, la France chute de la 27ème à la 34ème place, comme le confirmait une enquête d'Akamai. Si la situation n'est pas dramatique, la France reste néanmoins en perte de vitesse, comme le confirme le top 50 des débits internet dans le monde. Que pensez-vous de ces chiffres ? Que pensez-vous de la qualité de l'internet en France ?

ookla internet


Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque jour, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Réagissez à cet article !
Demandez nos derniers articles !