Incendies en Californie : les smartphones montrent leurs limites en cas de catastrophe

Les incendies en Californie ont mis en lumière un problème majeur à l’heure où les lignes téléphonique fixe disparaissent : en cas de catastrophe, peut-on se contenter du smartphone pour alerter les secours ? L’exemple californien répond à cette question par la négative : les antennes endommagées ou coupées d’électricité par les flammes rendent les communications impossibles. Et compliquent la tâche des secours dans certaines zones alors que presque 1000 personnes sont toujours portées disparues.

incendie californie smartphone

La catastrophe de Camp Fire, du nom donné à l’incendie qui ravage la Californie, c’est déjà 77 morts et 993 personnes encore portées disparues – ce qui fait de cet incendie le plus meurtrier de l’histoire de l’Etat. Or, ce bilan serait sans doute un peu moins incertain si certaines antennes-relais n’étaient pas hors service, mettant plusieurs milliers de smartphones temporairement hors d’usage. Aux Etats-Unis, comme en France, les lignes de téléphone fixe sont peu à peu en train de disparaître. Les données du National Center for Health Statistics montrent que 70 % des locataires américains n’ont tout simplement plus de téléphone fixe.

Incendies en Californie : le réseau mobile montre ses limites en cas de catastrophe

Pour les secours, ces blackout dans certaines zones ont largement compliqué les interventions. Le porte-parole des services de Malibu, David Katz, cité par Bloomberg, explique : « Nous devions traverser les quartiers avec des sirènes et des systèmes de sonorisation pour alerter les habitants et les visiteurs […] dans certains cas, nous avons dû aller de maison en maison à pied ». Selon Bloomberg, le constat est sans appel (pardonnez le jeu de mots) : les bonnes vieilles lignes fixe résistent mieux aux catastrophes comme les incendies, et manquent aux secours lorsqu’elles ne sont plus là.

Les antennes relais peuvent mettre hors ligne jusqu’à 1200 téléphones chacune – sachant que certains « sites » où elles sont installées disposent de plusieurs antennes. Ainsi en cas de tempête, les antennes d’un site peuvent être mises hors service. Dans le cas de cet incendie, plusieurs autres problèmes sont survenus, parfois simultanément : coupures d’électricité, réserve sur batterie insuffisante, et dans certains cas, aussi, des liaisons avec le réseau enterrées coupées par la chaleur des flammes. Ce problème avait d’ailleurs déjà été soulevé lors de l’Ouragan Michael le mois dernier et lors d’autres catastrophes depuis 2005.

Le problème est en partie lié à l’alimentation électrique des sites d’antennes aux Etats-Unis

Le problème est accentué aux Etats-Unis par l’absence d’installation obligatoire de générateurs de secours à proximité des antennes. Un article paru en 2017 dans Fortune explique que la plupart des opérateurs américains se battent contre toute tentative de régulation. Même lorsque les autorités comme la FCC aimeraient imposer à ces opérateurs l’installation d’alimentation de secours pour rendre leur réseau plus résistant aux catastrophes. Les intéressés expliquent que cela serait une charge démesurée, à cause des coûts de location d’espace supplémentaires sur les sites où sont installés les antennes, et la difficulté d’obtenir des permis pour installer des réservoirs d’essence pour les générateurs dans certains endroits.

Les plus grands opérateurs américains assurent qu’ils travaillent à un rétablissement le plus rapide des communications. Un responsable d’AT&T avance même : « dans l’ensemble, notre réseau continue de bien fonctionner à plus de 99% de son fonctionnement normal dans les zones touchées du Nord et du Sud californien ». Visiblement, c’est le 1% qui fait toute la différence…

Faut-il à votre avis en tirer des conséquences en France, à l’heure où Orange annonce la fin de la commercialisation des lignes fixes sur le réseau RTC et que le mobile a ici aussi largement supplanté le fixe ? Partagez votre avis dans les commentaires.

Lire aussi : Free, Orange, SFR, Bouygues – quel opérateur offre le meilleur réseau mobile ?

Réagissez à cet article !
Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers articles !