Hyundai rappelle 25 000 Kona électriques pour risque d’incendie

 

Hyundai vient d’officialiser le rapatriement de plus de 25 000 SUV électriques Kona en raison d’une fabrication défectueuse des cellules de batteries fournies par LG Chem. D’après les dires du constructeur, cette défaillance aurait déjà provoqué des départs de feu sur une douzaine de véhicules. 

hyundai kona
Crédits : Hyundai

Hyundai vient de rappeler pas moins de 25 564 SUV électriques Kona. En effet, le constructeur veut procéder à des vérifications poussées sur chacun d’entre eux, suite à plusieurs incendies inexpliqués au Canada, en Corée du Sud ou encore en Autriche. Tous les Hyundai Kona commercialisés entre septembre 2017 et mars 2020 sont potentiellement concernés par cette défaillance système.

Le problème a également été officialisé et évoqué par le ministère coréen des Transports, preuve s’il en est de la gravité de la situation. Pour l’instant, les premières pistes évoquent donc un défaut de fabrication des cellules de batteries haute tension. L’entreprise sud-coréenne LG Chem est en charge du développement de ces batteries.

À lire également : Hyundai va lancer trois nouvelles voitures 100% électriques Ioniq dès 2021

Hyundai et LG Chem cherchent toujours la cause du problème

Hyundai et LG Chem ont essayé de trouver la source du problème en procédant à plusieurs reconstitutions. Les deux entreprises n’ont pas encore réussi à reproduire les conditions exactes du court-circuit, et n’ont donc toujours pas trouvé son origine. De fait, LG Chem botte en touche pour l’instant et affirme que ses batteries ne peuvent pas être tenues responsables des différents incendies cités plus tôt.

Notez malgré tout que Hyundai a officiellement déclaré que ce rappel massif est « une réponse proactive à une production suspectée défectueuse des batteries haute tension utilisées dans les véhicules, qui pourrait avoir contribué aux incendies signalés ». Pour le constructeur, le culpabilité de LG Chem semble donc plus que probable.

À lire également : Hyundai dévoile Prophecy, un concept électrique au parfum de 911 Turbo contrôlé par des joysticks !

Les propriétaires des Hyundai Kona concernés sont invités à se rendre dans les ateliers et garages Hyundai les plus proches de leur domicile pour procéder à la mise à jour des différents logiciels actifs, et quand ce sera jugé nécessaire, à un remplacement des cellules de batteries après contrôle des packs.

Pour rappel, le Kona électrique est le premier tout-terrain de loisir compact électrique à grande autonomie du constructeur. L’intégral de son groupe motopropulseur complet est également utilisé sur les Kia e-Nero et e-Soul. De quoi s’interroger sur les risques que peuvent également encourir ces modèles. Quoi qu’il en soit, cette affaire fait écho à la récente explosion d’un SUV électrique en pleine charge en Chine.

Source : Engadget



Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque jour, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Réagissez à cet article !
Demandez nos derniers articles !
Tesla Model 3
Tesla : Elon Musk pourrait lancer une voiture compacte uniquement en Europe

Tesla pourrait lancer une voiture plus compacte uniquement destinée au marché européen, estime Elon Musk, PDG et fondateur du groupe. Plus abordable que les autres véhicules électriques du catalogue Tesla, cette édition plus passe partout serait taillée pour les routes exiguës…