HummingWhale : ce dangereux malware Android qui se fait de l’argent sur votre dos

On croyait le malware HummingBad qui avait fait beaucoup parler de lui l’an dernier après avoir infecté 10 millions de smartphones Android définitivement éradiqué. Malheureusement, il est de retour sous le nom de HummingWhale. Encore plus redoutable que son prédécesseur, il se cache au sein d’applications qu’on pourrait croire de confiance et se fait de l’argent sur votre dos.

android malware

Si le nom a changé, le principe est toujours le même. Une fois sur votre smartphone, HummingWhale génère des revenus à votre insu grâce à de faux clics, à l’affichage de publicités frauduleuses ou en forçant votre téléphone à télécharger des applications.

Son prédécesseur, HummingBad générait 300 000 dollars de revenus par mois avant que la supercherie soit découverte l’an dernier et d’après CheckPoint, HummingWhale serait déjà parvenu à récolter des sommes encore plus importantes grâce à de nouvelles techniques de pointe.

Au premier semestre 2016, HummingBad était le quatrième malware le plus répandu au monde et représentait 72% des attaques sur mobile. Bien que découvert en février, il n’a été supprimé que quelques mois plus tard. Le malware était présent au sein d’une vingtaine d’applications du Play Store téléchargées plusieurs millions de fois avant d’être supprimées par Google.

Toutefois, alors que la menace semblait définitivement envolée, Check Point a découvert l’existence d’une variante, HummingWhale, notamment présente au sein de Whale Camera et de 16 autres applications. Là où ce malware va plus loin c’est en téléchargeant les applications frauduleuses sur une machine virtuelle, elles ne sont ainsi pas visibles dans la mémoire de stockage du téléphone et ne demandent aucune permission à l’utilisateur.

Notez que, tout comme HummingBad, dispose d’un accès total aux téléphones sur lesquels il est présent. L’entreprise chinoise Yingmob qui en est à l’origine pourrait donc parfaitement revendre cet accès par la suite à des tiers rendant le tout encore plus dangereux. Les applications infectées ont déjà été retirées par Google, en attendant, Check Point propose un outil permettant de savoir si vous êtes infectés.

Faut-il installer un antivirus sur son smartphone Android ?

Réagissez à cet article !
Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers articles !
La plupart des antivirus Android sont inefficaces contre les malwares !

Les antivirus Android servent-ils à quelque chose ? AV-Comparatives s’est penché sur 250 antivirus disponibles sur le Play Store. Or, plus de 55% d’entre eux s’avèrent inefficaces contre les malwares et seules 23 des applications testées (9%) offraient une protection…

Apex Legends : cette fausse application Android cache des malwares

Apex Legends, le jeu vidéo du moment, n’est pas encore disponible sur Android. Bien décidé à profiter du succès du titre, des pirates ont mis en ligne de fausses applications sous forme d’APK. Sans surprise, ces applications factices sont parfois…

Google Play Store : 17 000 applications Android vous espionnent en permanence

17 000 applications Android du Google Play Store espionnent leurs utilisateurs en permanence, révèlent des chercheurs en cybersécurité. En opposition totale avec les règles de confidentialité mises en place par Google, elles collectent les données de votre smartphone à votre insu. Leur but…

Ce malware Android va piller votre compte PayPal en seulement 5 secondes !

Un malware Android cherche actuellement à s’emparer de comptes PayPal, révèle une enquête. Selon les chercheurs, le logiciel malveillant se cache dans le code d’une application Android, disponible sur certaines plateformes tierces. On vous explique comment ce malware procède.  L’application…

Google Play Store : ces 8 applications Android espionnent 2 milliards d’utilisateurs

Huit applications Android sur le Google Play Store sont accusées d’espionner leurs utilisateurs afin de générer des revenus publicitaires frauduleux. Pour parvenir à extorquer d’importantes sommes aux annonceurs et aux marques, ces applications ont analysé à leur insu le comportement en ligne de milliards d’internautes….