HummingWhale : ce dangereux malware Android qui se fait de l’argent sur votre dos

 

On croyait le malware HummingBad qui avait fait beaucoup parler de lui l’an dernier après avoir infecté 10 millions de smartphones Android définitivement éradiqué. Malheureusement, il est de retour sous le nom de HummingWhale. Encore plus redoutable que son prédécesseur, il se cache au sein d’applications qu’on pourrait croire de confiance et se fait de l’argent sur votre dos.

android malware

Si le nom a changé, le principe est toujours le même. Une fois sur votre smartphone, HummingWhale génère des revenus à votre insu grâce à de faux clics, à l’affichage de publicités frauduleuses ou en forçant votre téléphone à télécharger des applications.

Son prédécesseur, HummingBad générait 300 000 dollars de revenus par mois avant que la supercherie soit découverte l’an dernier et d’après CheckPoint, HummingWhale serait déjà parvenu à récolter des sommes encore plus importantes grâce à de nouvelles techniques de pointe.

Au premier semestre 2016, HummingBad était le quatrième malware le plus répandu au monde et représentait 72% des attaques sur mobile. Bien que découvert en février, il n’a été supprimé que quelques mois plus tard. Le malware était présent au sein d’une vingtaine d’applications du Play Store téléchargées plusieurs millions de fois avant d’être supprimées par Google.

Toutefois, alors que la menace semblait définitivement envolée, Check Point a découvert l’existence d’une variante, HummingWhale, notamment présente au sein de Whale Camera et de 16 autres applications. Là où ce malware va plus loin c’est en téléchargeant les applications frauduleuses sur une machine virtuelle, elles ne sont ainsi pas visibles dans la mémoire de stockage du téléphone et ne demandent aucune permission à l’utilisateur.

Notez que, tout comme HummingBad, dispose d’un accès total aux téléphones sur lesquels il est présent. L’entreprise chinoise Yingmob qui en est à l’origine pourrait donc parfaitement revendre cet accès par la suite à des tiers rendant le tout encore plus dangereux. Les applications infectées ont déjà été retirées par Google, en attendant, Check Point propose un outil permettant de savoir si vous êtes infectés.

Faut-il installer un antivirus sur son smartphone Android ?

Les antivirus sont devenus les applications les plus téléchargés sur un smartphone Android. Mais faut-il vraiment un antivirus ?



Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque jour, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Réagissez à cet article !
Demandez nos derniers articles !
android google failles
Android : Google corrige 33 failles de sécurité en novembre 2020

Google vient de lancer le déploiement du patch de sécurité Android du mois de novembre 2020. Avec ce nouveau correctif, la firme de Mountain View corrige un total de 33 failles de sécurité identifiées dans le code de son OS…

tiktok avast adware jeune fille
Android, iOS : Avast découvre 7 nouveaux malwares grâce à une fillette

Sept applications malveillantes ont été repérées sur le Google Play Store et sur l’App Store. Téléchargées plus de 2,4 millions de fois, elles  bombardent l’utilisateur de publicités et le facturent avec des achats in-app inutiles. Fait incroyable, les chercheurs d’Avast…

android failles google corrige septembre
Android : Google corrige 52 failles de sécurité en septembre 2020

Android souffre d’un total de 52 failles de sécurité, annonce Google dans son traditionnel bulletin mensuel. Bien décidé à protéger les utilisateurs contre les malwares et les pirates, le géant américain a lancé le déploiement d’un patch correctif sur tous…