Huawei va perdre moins d’argent que prévu à cause de Donald Trump

 

Huawei ne perdra finalement que 10 milliards de dollars en 2019 suite au décret promulgué par Donald Trump, annonce le groupe chinois lors d’une conférence. Exclu du marché américain et privé de licence Android d’ici fin de l’année, le constructeur a d’abord tablé sur une perte financière de 30 milliards de dollars avant de se raviser. 

huawei perdre moins argent prévu

Lors d’une conférence de presse à Shenzen (Chine), Huawei a tenu à faire savoir que les restrictions du gouvernement américain n’auront qu’un effet limité sur ses résultats financiers, rapportent nos confrères de Reuters. D’après Eric Xu, le vice-président de la firme, les prévisions des derniers mois ne sont plus d’actualité. D’autant plus que Huawei bénéficie d’un nouveau sursis de 90 jours pour travailler des fournisseurs américains.

Lire également : Huawei ne lancera pas de smartphone avec Harmony OS en 2019

Exclu du marché américain, Huawei ne perdra que 10 milliards de dollars en 2019

Peu après la promulgation du décret Trump, Ren Zhengfei, fondateur du groupe chinois, avait anticipé la perte de 30 milliards de dollars de revenus au cours de l’année 2019. « Ce n’est pas si grave » tempérait Zhengfei en juin dernier, avant d’admettre qu’il avait sous-estimé l’ampleur des sanctions mises en place par Washington.

« Il semble que ce sera un peu moins que cela. Mais vous devez attendre nos résultats en mars » assure Eric Xu au siège social de la firme. En fait, Huawei se porte « bien mieux » que prévu. Néanmoins « une réduction (des ventes) de plus de 10 milliards de dollars pourrait avoir lieu », tempère le dirigeant. Nous serons fixés en mars 2020 lors de la présentation des résultats financiers du constructeur.

En dépit des restrictions, Huawei affiche donc une confiance à toute épreuve. Dans un mémo interne, Ren Zhengfei affirme même que Huawei finira par dominer le monde dans 3 à 5 ans. Pour y parvenir, l’homme est bien décidé à mettre sur pied une « armée de fer invincible ».

Source : Reuters



Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque jour, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Réagissez à cet article !
Demandez nos derniers articles !
Qualcomm
Huawei : les Etats-Unis autorisent Qualcomm à vendre des puces au groupe chinois

Huawei est à nouveau autorisé à commercer avec Qualcomm. Comme Samsung, Sony ou Intel, le fondeur américain a obtenu une licence de vente auprès des Etats-Unis. Qualcomm va donc pouvoir fournir des puces informatiques au constructeur chinois, toujours dans l’incapacité de produire ses propres chipsets. Sur liste…

harmonyos corrected
Harmony OS : Huawei lancera la bêta smartphone le 18 décembre 2020

Harmony OS sera disponible en bêta sur smartphone à compter du 18 décembre 2020. Dans un premier temps, seuls les développeurs devraient avoir accès à cette version du système d’exploitation. La bêta publique sera, elle, lancée en avril 2021. Harmony…