Maj. le 1 août 2019 à 16 h 24 min

Huawei serait en train de tester HongMeng OS, son système d’exploitation alternatif à Android, sur le Mate 30. L’OS pourrait même être officiellement présenté avec le futur flagship de la marque, en octobre 2019. Il pourrait remplacer Android sur les versions chinoises du smartphone.

huawei mate 30
Voici à quoi devrait ressembler le dos du Huawei Mate 30 selon les derniers rapports

Si Huawei croit encore à un futur sous Android, l’évolution incertaine de la guerre commerciale que se livrent les États-Unis et la Chine pousse le constructeur à prendre ses précautions et continuer de développer sa propre alternative au système d’exploitation de Google, supposément nommée Hongmeng OS. Et d’après Huawei Central, le groupe est en train de tester sa solution logicielle sur le Mate 30 à venir.

Le Huawei Mate 30, premier smartphone de la marque sans Android ?

La publication, qui s’appuie sur les informations d’une source « proche du dossier », fait aussi savoir que l’OS pourrait être officiellement lancé en même temps que le Mate 30, qui est attendu pour la mi-octobre 2019. La date exacte de présentation est par contre encore inconnue (il est très probable qu’elle n’ait même pas encore été fixée). Il semble que le Huawei Mate 30 pourrait être le premier smartphone de la marque à se passer d’Android.

Lire aussi : Huawei Mate 30 Pro : première image du quadruple capteur photo disposé en cercle ?

Lors de l’interview exclusive que Huawei France a accordé à PhonAndroid, François Hingant, Product Marketing Director, nous expliquait que les sanctions américaines « ne changent rien » pour Huawei en ce qui concerne Android, même si le groupe doit en théorie perdre sa licence en août 2019. Il assure que la collaboration avec Google va pouvoir se poursuivre.

Il est peu probable que Huawei choisisse de laisser tomber Android à l’international, du moins dans un premier temps. Si vraiment le fabricant est acculé, il se basera sur Android Open Source Project pour la partie logicielle de ses smartphones. Par contre, la Chine semble prête à un changement. Les Chinois ont déjà une expérience utilisateur sur Android différente de la notre, et ne semblent pas réfractaires à un OS maison de Huawei. Si Hongmeng OS débarque bien sur le Mate 30, ce ne sera probablement qu’en Chine.

Source : Huawei Central

Réagissez à cet article !
Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers articles !
Huawei : Donald Trump accepte de lever une partie des sanctions

Donald Trump a finalement accepté de lever une partie des sanctions à l’encontre de Huawei. En marge d’un nouveau sommet entre Washington et Pékin, le président américain a décidé d’accorder des licences de vente à certaines sociétés américaines. Dans ces conditions, le…

Huawei promet que la 6G sera 100 fois plus rapide que la 5G

Huawei assure que le futur réseau 6G sera 100 fois plus rapide que la 5G, dont le déploiement en est encore à ses balbutiements. Lors d’une interview, Richard Yu, PDG de la division mobile de la firme, a pour la première fois…

Huawei et Qualcomm peuvent de nouveau faire affaire malgré les sanctions

Huawei peut de nouveau s’approvisionner chez Qualcomm malgré les sanctions : le fondeur américain vient en effet d’obtenir une licence du gouvernement américain et compte bien sécuriser un contrat d’approvisionnement pluriannuel. Néanmoins des limites restent en place sur ce que…