Huawei ne va pas remplacer Android en Europe…pour le moment

 

Huawei n'a pas prévu de remplacer Android en Europe. Le constructeur ne déploiera en effet son système d'exploitation alternatif qu'en Chine. Sur le vieux continent, les smartphones de la marque continueront de profiter de l'OS de Google, assure Huawei. Si la guerre commerciale entre les Etats-Unis venait à s'éterniser, le groupe pourrait néanmoins revoir sa stratégie…On fait le point sur les dernières informations disponibles. 

huawei remplacera pas android europe

Contrairement à de précédentes informations, Huawei ne déploiera pas son alternative à Android dans le monde dès le mois de juin 2019. Si le groupe a bien confirmé l'existence d'un OS maison, qui s'appellerait Ark OS, il n'est pas encore question d'abandonner Android. Pour rappel, Huawei profite d'une licence Android temporaire qui expirera en août 2019.

Huawei ne compte pas (encore) remplacer Android en Europe

D'après un porte parole de Huawei interrogé par nos confrères de 01Net, la firme continuera de privilégier tant que possible l'utilisation d'Android sur le marché européen. Pour le moment, “Android reste la priorité de Huawei”. L'OS maison mis au point n'est qu'un plan B si la guerre commerciale entre les Etats-Unis et la Chine ne trouve pas une issue favorable.

Néanmoins, comme l'a annoncé Richard Yu, dirigeant de la division mobile du fabricant, le système d'exploitation mobile de Huawei pourrait être déployé en Chine dès le 4ème trimestre de cette année. Les utilisateurs chinois, déjà privés des applications Google, auront moins de mal à s'acclimater à ce changement que les européens. Le déploiement de l'OS à l'international pourrait néanmoins avoir lieu dès 2020. Tout dépend évidemment de l'évolution du conflit et du recours en justice introduit il y a quelques jours.

Lire également : Huawei, Android, ARM et Trump – le point sur la situation

En bref, Huawei se tient évidement prêt à toute éventualité. Néanmoins, le firme y réfléchira à deux fois avant de tourner le dos à Android sur un marché comme l'Europe. Que pensez-vous de la situation ? Le constructeur doit-il proposer son alternative au plus tôt dans le monde ? Comment accueilleriez-vous la sortie la sortie d'un OS alternatif ?



Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque jour, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Réagissez à cet article !
Demandez nos derniers articles !
harmonyos huawei beta smartphone
Huawei affirme que HarmonyOS n’est pas une copie d’Android et iOS

HarmonyOS n’est pas une vulgaire copie d’Android et iOS, assure Huawei. De même, le groupe chinois affirme que son système d’exploitation n’est pas seulement un moyen de contourner les sanctions américaines. Entièrement modulaire, l’OS ne s’adresse pas qu’aux smartphones, mais à…

EqruHowXcAE4 id
Kirin 9010 : Huawei travaillerait sur un processeur gravé en 3 nm

Huawei serait en train de travailler sur sa prochaine génération de processeur Kirin, qui serait gravée en 3 nm. Une information qui vient d’un leakeur connu, mais qui pose tout de même quelques questions, Huawei ne pouvant plus travailler avec…

emui 11 mise jour mate 20 huawei
EMUI 11 : Huawei déploie la mise à jour sur 14 nouveaux smartphones

EMUI 11 débarque dès maintenant sur 14 nouveaux smartphones Huawei et Honor. Malgré les sanctions américaines à son encontre, le groupe chinois poursuit inlassablement le déploiement de sa dernière surcouche Android en version finale et stable. On vous explique comment installer le firmware…

harmonyos
HarmonyOS 2.0 : voici les smartphones compatibles et comment rejoindre la bêta

Huawei a lancé la première bêta de HarmonyOS 2.0 son alternative à Android en décembre 2020. Seule une poignée de modèles de smartphones et tablettes très récents sont pour l’heure compatibles. Le système d’exploitation semble tout faire pour ressembler à Android, jusqu’au niveau…

Huawei Mate 40 Pro 01
Huawei veut proposer Harmony OS sur d’autres smartphones

Huawei développe son propre système d’exploitation sur ses smartphones afin de contourner l’embargo imposé par Donald Trump en 2019. Richard Yu, le PDG de la marque, a déclaré que les autres constructeurs chinois pourraient également utiliser ce nouvel OS s’ils…