Huawei promet que son smartphone pliable va remplacer votre ordinateur

Maj. le 14 septembre 2018 à 15 h 14 min

Le smartphone pliable de Huawei va remplacer votre écran d’ordinateur, a assuré le PDG de la marque chinoise. Lors d’une interview, Richard Yu a expliqué le fonctionnement de son futur smartphone pliable avant d’évoquer une fenêtre de sortie. Le constructeur chinois s’est finalement laissé distancer par Samsung, qui présentera un prototype de son Galaxy X dès novembre 2018. On fait le point. 

huawei smartphone pliable

« Pourquoi utilisez-vous toujours un ordinateur? » demande Richard Yu à nos confrères du site allemand Welt. « Tout simplement parce que l’écran de votre smartphone est trop petit pour vous » explique le dirigeant, soucieux de faire de l’ombre au Galaxy X de Samsung.

Le smartphone pliable de Huawei sortira dans moins d’un an, assure son PDG

« Nous allons changer cela. Imaginez qu’un écran puisse être déplié et replié » tease le PDG. Sans surprise, Richard Yu enchaîne en assurant qu’Huawei construit déjà un smartphone pliable. « Nous y travaillons déjà. Vous n’aurez même pas à attendre une autre année » promet le responsable. D’après les précédentes déclarations de Richard Yu, un prototype fonctionnel a déjà été mis au point chez Huawei. Aux dernières nouvelles, la firme travaille en partenariat avec Boe Technology, qui dispose déjà d’une technologie d’écran pliable OLED très impressionnante (voir la vidéo ci-dessus). 

A l’origine, Huawei envisageait de sortir son premier smartphone pliable en édition limitée dès fin 2018, pour griller la priorité à Samsung. La conception du terminal a apparemment été retardée. Tous les regards se tournent désormais vers le CES de Las Vegas, qui aura lieu du 8 au 12 janvier 2019, et vers le MWC de Barcelone, qui prendra place du 25 au 28 février 2019.

Réagissez à cet article !
Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers articles !
Huawei est prêt à remplacer Android et Windows dès 2019

Malgré les pressions venant de toutes parts, Huawei continue d’afficher sa détermination à sortir de son isolement. Richard Yu, le responsable de la division mobile du groupe chinois à confirmé que ses alternatives à Android et Windows pourraient être lancées…

Affaire Huawei : pourquoi ARM a cédé face à la Maison Blanche ?

L’affaire Huawei a pris un nouveau tournant avec la défection d’ARM – l’entreprise conçoit l’architecture et les coeurs qui sont utilisés par l’ensemble des fondeurs du marché, dont HiSilicon (filiale de Huawei), MediaTek, Apple, Qualcomm ou encore Samsung. Or ARM…

Huawei : TSMC n’abandonne pas la firme chinoise

Huawei a enfin droit à une bonne nouvelle. Le fondeur TSMC a en effet décidé de ne pas abandonner le constructeur chinois. Contrairement à Panasonic, ARM ou Toshiba, l’entreprise taïwanaise continuera de fournir des composants à Huawei malgré le décret…

Huawei : Panasonic refuse aussi de fournir le constructeur

Huawei essuie un nouveau revers. Panasonic, le géant japonais de l’électronique, refuse maintenant de fournir ses composants au constructeur chinois. Apparement, certains produits élaborés par la firme reposent sur des technologies américaines. Comme ARM avant lui, Panasonic est donc contraint de plier…

Huawei : des opérateurs refusent de vendre ses smartphones 5G

Huawei continue d’encaisser les répercussions du décret de Donald Trump. Lâché par ses fournisseurs et banni d’Android, le constructeur chinois doit maintenant faire face à l’abandon de certains opérateurs britanniques, japonais et taïwanais. Une poignée de télécoms refusent en effet…

Huawei demande à l’Europe de l’aider contre les États-Unis

Huawei se cherche des alliés dans la guerre qu’il est en train de mener face aux États-Unis. Le groupe chinois tente de convaincre l’Union Européenne de l’aider, arguant notamment que les Américains n’hésiteront pas à s’en prendre à d’autres entreprises…