Huawei présentera son nouveau processeur intelligent à l’IFA 2017

 

En plus de plancher sur son Kirin 970, processeur qui fera partie intégrante du Mate 10, Huawei travaille en parallèle sur un SoC dont la particularité est de reposer sur la technologie dite de l’Intelligence Artificielle (IA). Celui-ci sera justement révélé au grand jour lors d’une conférence que tiendra le géant chinois lors de l’IFA 2017, soit le 2 septembre 2017.

huawei siri ia

L’édition 2017 de l’IFA approche à grands pas et sera, comme toutes les années précédentes, riche en annonces et révélations croustillantes. C’est à cette occasion précise que les plus grands constructeurs de téléphonie mobile vont se réunir pour présenter les appareils et technologies de pointe du monde de demain.

L’un des géants du milieu, le chinois Huawei – à qui l’on devra bientôt le beau et puissant Mate 10 – sera présent en direct de Berlin pour parler de son puissant processeur qu’est le Kirin 970. Mais pas seulement puisque le constructeur prévoit également de révéler au grand jour son futur SoC révolutionnaire basé sur l’Intelligence Artificielle.

Huawei révèlera son nouveau SoC intelligent lors de l’IFA 2017

Comme évoqué il y a quelques semaines de cela, Huawei compte tirer profit de l’événement qu’est l’IFA 2017 pour présenter son processeur d’intelligence artificielle révolutionnaire. Un composant de taille, annoncé comme étant bien plus qu’un assistant vocal et qui pourrait donc surpasser sans mal des systèmes comme Amazon Alexa, Google Assistant ou encore Apple Siri.

Le dispositif sonne déjà comme une vraie révolution dans le domaine de l’intelligence artificielle et c’est justement lors de l’ouverture du salon de Berlin, soit très exactement le 2 septembre prochain, qu’Huawei en fera la présentation officielle. C’est ce que nous confirme le fabricant chinois par le biais d’une vidéo postée sur le réseau social chinois Weibo, visionnable à l’adresse suivante.

Le contenu en question ne met pour le coup en lumière que la date du reveal de cette fameuse puce, aucune information n’étant donnée à son sujet. Il faudra donc se montrer patient en attendant de découvrir ce tout nouveau processeur, qui pour sûr, intégrera des fonctionnalités inédites et extrêmement poussées grâce à l’IA.



Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque jour, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Réagissez à cet article !
Demandez nos derniers articles !
harmonyos huawei beta smartphone
Huawei affirme que HarmonyOS n’est pas une copie d’Android et iOS

HarmonyOS n’est pas une vulgaire copie d’Android et iOS, assure Huawei. De même, le groupe chinois affirme que son système d’exploitation n’est pas seulement un moyen de contourner les sanctions américaines. Entièrement modulaire, l’OS ne s’adresse pas qu’aux smartphones, mais à…

EqruHowXcAE4 id
Kirin 9010 : Huawei travaillerait sur un processeur gravé en 3 nm

Huawei serait en train de travailler sur sa prochaine génération de processeur Kirin, qui serait gravée en 3 nm. Une information qui vient d’un leakeur connu, mais qui pose tout de même quelques questions, Huawei ne pouvant plus travailler avec…

emui 11 mise jour mate 20 huawei
EMUI 11 : Huawei déploie la mise à jour sur 14 nouveaux smartphones

EMUI 11 débarque dès maintenant sur 14 nouveaux smartphones Huawei et Honor. Malgré les sanctions américaines à son encontre, le groupe chinois poursuit inlassablement le déploiement de sa dernière surcouche Android en version finale et stable. On vous explique comment installer le firmware…

harmonyos
HarmonyOS 2.0 : voici les smartphones compatibles et comment rejoindre la bêta

Huawei a lancé la première bêta de HarmonyOS 2.0 son alternative à Android en décembre 2020. Seule une poignée de modèles de smartphones et tablettes très récents sont pour l’heure compatibles. Le système d’exploitation semble tout faire pour ressembler à Android, jusqu’au niveau…

Huawei Mate 40 Pro 01
Huawei veut proposer Harmony OS sur d’autres smartphones

Huawei développe son propre système d’exploitation sur ses smartphones afin de contourner l’embargo imposé par Donald Trump en 2019. Richard Yu, le PDG de la marque, a déclaré que les autres constructeurs chinois pourraient également utiliser ce nouvel OS s’ils…