Huawei : Panasonic refuse aussi de fournir le constructeur

Maj. le 23 mai 2019 à 13 h 43 min

Huawei essuie un nouveau revers. Panasonic, le géant japonais de l’électronique, refuse maintenant de fournir ses composants au constructeur chinois. Apparement, certains produits élaborés par la firme reposent sur des technologies américaines. Comme ARM avant lui, Panasonic est donc contraint de plier devant le décret de Donald Trump. 

panasonic refuse fournir huawei

« Panasonic a demandé à ses employés de cesser leurs activités avec Huawei et ses 68 filiales sous le coup d’une interdiction américaine » a expliqué Panasonic dans un communiqué de presse relayé par Reuters. « Nous avons bien arrêté nos transactions avec Huawei » précise Joe Flynn, porte-parole de l’entreprise japonaise, à l’AFP. Quelques heures plus tôt, la holding ARM faisait la même annonce.

Lire aussi : Huawei exclu du marché américain et d’Android – le point sur la situation

Après ARM et Google, Panasonic lâche à son tour Huawei

Panasonic explique sa décision par la présence de technologies d’origine américaine au coeur des composants qui étaient fournis à Huawei. L’interdiction formulée par Donald Trump concerne en effet tous les produits constitués d’au moins 25% ou plus de technologies ou de matériaux en provenance des Etats-Unis. C’est apparement le cas des composants électroniques de Panasonic. Le groupe nippon n’a pas souhaité préciser quels sont les composants concernés.

Comme on le craignait, la sanction américaine risque d’impacter les relations entre le constructeur chinois et la plupart de ses fournisseurs. Infineon, une firme allemande, a d’ailleurs préféré suspendre sa collaboration avec le fabricant pour le moment. D’autres groupes risquent aussi de devoir couper les ponts avec Huawei.

Pour rassurer ses investisseurs, Huawei se targue de profiter d’un important stock de composants américains. Le groupe devrait en effet pouvoir tenir jusqu’à la fin de cette année avant de devoir trouver des alternatives. Une fois l’année écoulée, comment le constructeur va-t-il produire ses smartphones si tous ses fournisseurs lui ont tourné le dos ?

Réagissez à cet article !
Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers articles !
Huawei, Android, ARM et Trump : le point sur la situation

Huawei a de quoi faire grise mine : depuis mi-mai les mauvaises nouvelles s’enchainent. La firme est directement touchée par un décret qui, s’il ne la vise pas nommément, aboutit à l’exclusion totale de Huawei du marché américain. En conséquence,…

Huawei aurait réduit la production des P30 et des Mate 30

Huawei aurait décidé de réduire la production des P30 et des futurs Mate 30 suite à son exclusion du marché américain et d’Android. Pressentant une forte baisse de ses chiffres de vente, le constructeur chinois aurait aussi ralenti les productions…

Huawei imagine un smartphone pliable en trois

Huawei a breveté un smartphone pliable en trois parties. Déposé en 2018, le brevet décrit un appareil construit autour d’une vaste dalle scindée par deux charnières invisibles. Comme son rival Xiaomi, le constructeur pourrait ainsi proposer un smartphone à la fois compact et…

Android 10 Q : quels smartphones Huawei seront mis à jour ?

Android 10 Q serait déployé sur 11 smartphones Huawei avant la fin du mois d’août 2019, révèle une fuite. Bientôt privé de licence, le constructeur chinois travaillerait d’arrache pied avec Google afin de proposer la mise à jour sur les…

EMUI 10 : premières images d’Android Q sur le Huawei P30 Pro

La première bêta d’EMUI 10 nous offre un aperçu d’Android Q sur le Huawei P30 Pro. Malgré ses soucis avec les Etats-unis, le constructeur continue de développer la prochaine version d’EMUI en interne. Une ROM entièrement fonctionnelle de l’OS vient…