Huawei officialise son Kirin 950, processeur aux 83000 points au benchmark AnTuTu

Maj. le 16 janvier 2019 à 12 h 47 min

C’est à Pékin que s’est déroulée la présentation officielle autour du nouvel SoC du constructeur Huawei. Le Kirin 950, monstre de puissance annoncé est donc désormais réalité. Faisons le point sur le SoC sensé animer le futur Huawei Mate 8.

Kirin 950

Comme les rumeurs le laissaient présager, le constructeur a aujourd’hui levé le voile sur sa nouvelle puce. En commençant par l’exposition de quelques données intéressantes, notamment qu’il avait vendu près de 15 millions de smartphones fonctionnant sous Kirin en Asie et en Europe, l’orateur a su s’attirer l’attention, l’occasion pour affirmer qur les SoC Kirin équipant notamment les Ascend Mate 7 dont voici notre test, P8 et consorts disposent des meilleures vitesses de téléchargement et sont spécialement en vue des connexions 4G+.

Le Kirin 950 suivrait ainsi l’évolution logique de ses prédécesseurs en étant le premier SoC certifié compatible avec le réseau VoLTE (Voice over LTE) par la Chine Mobile Communication Corporation. La puce gravée par TSMC en 16 nm par le processus FF+ permettrait une augmentation des performances de 40 % et une réduction de consommation d’énergie de 60 %.

En guise de rappel, le Kirin 950 est un processeur où les superlatifs peuvent arriver à manquer tellement il semble surclasser tous les autres, à commencer par l’Exynos 7420 de Samsung pourtant un des plus puissant si ce n’est le plus puissant du marché. Le dernier Kirin affiche un score multi-core de 6096 points là où l’Exynos en obtenait 4970 chez GeekBench.

Huawei Kirin 950 invitation

Avec quatre cœur Cortex A-72 cadencés à 2,4 GHz représentant une hausse de puissance de 11 % par rapport aux A-57 ainsi qu’avec quatre Cortex A-53 tournant à 1,8 GHz, la puce montre qu’elle n’est pas là pour se reposer. Pour la première fois commercialisé, le processeur graphique Mali T-880 améliore de 100 % les performances graphiques d’un Kirin 930.

Ces améliorations seront-elles repérables à l’œil nu ? Selon le constructeur, oui. L’accélération du traitement des opérations sera visible notamment lors du lancement d’applications ou durant les animations impliquant par exemple l’abaissement du volet des réglages rapides. Le temps d’ouverture d’une application passerait ainsi de 686 ms à 466 ms. Côté autonomie, ils annoncent pouvoir faire gagner une dizaine d’heures d’utilisation.

Le Kirin 950 permettra la réalisation de meilleures photos et vidéo, un point sur lequel les smartphones de la marque ne brillaient pas particulièrement auparavant. Là, avec un lancement plus rapide, un autofocus plus efficace, il sera également capable de procéder à des réglages plus pointus comme la réduction du bruit, la réalisation de panoramas,…permettra des prises de vues plus nettes dans l’obscurité et des captures en 4K avec son codec H.265.

En réalisant un score de quelques 82 945 points au benchmark AnTuTu, le Kirin 950 a tout l’air d’être taillé pour un choc des titans entre le futur processeur de Samsung Exynos 8890 et le Snapdragon 820 de chez Qualcomm prévu pour le 10 novembre prochain. Bien que ces données pourront varier en fonction des smartphones qu’ils équiperont, le Kirin 950 semble tout de même partir avec une longueur d’avance.

via

Réagissez à cet article !
Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers articles !
Huawei Mate 30 avec Kirin 990 : tout savoir sur sa puce 5G

Huawei vient de dévoiler le Mate 30, un smartphone qui embarque une nouveau SoC 5G, le Kirin 990. Cette puce dévoilée en marge de l’IFA est plus puissante, moins énergivore, et se distingue l’intégration d’un modem 5G sur le même bout…

Exynos 980 : Samsung lance le premier SoC avec modem 5G intégré

Samsung vient de lever le voile sur l’Exynos 980, le premier SoC équipé d’un modem 5G intégré. Gravé en 8nm, compatible WiFi 6 et doté d’un NPU pour l’intelligence artificielle, ce nouveau processeur entrera en production de masse dès la…

Intel reconnait un énorme retard sur le 10 nm

Les premiers processeurs d’Intel gravés en 10 nm arriveront finalement cette année, à moins d’un énième report du fondeur qui sent plus que jamais la pression d’AMD avec ses derniers CPU Ryzen 3000. Bob Swan, le nouveau PDG du groupe…