Maj. le 5 mars 2020 à 15 h 07 min

Huawei a déposé la marque Ark OS auprès de l’Office de l’Union européenne pour la propriété intellectuelle. On tient peut-être le nom définitif du système d’exploitation qui remplacerait Android sur les smartphones du groupe. Il pourrait être lancé à l’automne en Chine et cet hiver en Europe. 

huawei p30 pro
Le Huawei P30 Pro

Huawei a confirmé travailler sur un OS alternatif à Android, et pourrait même être prêt à le lancer dès cet automne en Chine et cet hiver dans le reste du monde. Alors qu’un rapport faisait mention du nom de HongMeng OS pour le nouveau système d’exploitation de Huawei, cela pourrait finalement ne pas être le cas.

Huawei ARK OS pour remplacer Android ?

Android Headlines fait savoir que le constructeur chinois a déposé plusieurs noms auprès de Office de l’Union européenne pour la propriété intellectuelle (EUIPO). Parmi eux, on retrouve Huawei ARK OS, Huawei ARK, ARK et ARK OS. Toutes ces marques ont été déposées le 24 mai 2019. Il y a donc de grandes chances qu’on soit tombé sur le nom définitif du futur OS du fabricant, tout du moins en Europe. Il reste possible que HongMeng OS soit utilisé pour la Chine, ou qu’il s’agisse simplement du nom de code du projet.

Lire aussi : Huawei exclu du marché américain et d’Android : le point sur la situation

Les détails sur ce système d’exploitation à venir sont très peu nombreux. Des sources indiquent que celui-ci pourrait servir de substitut non seulement à Android mais aussi à Windows. Il est probable que la version mobile s’appuie sur Android Open Source Project (AOSP), qui est libre de droit. La perte de la licence Android de Huawei signifie « seulement » que le groupe est privé de la collaboration de la firme de Mountain View et de l’écosystème Google associé. Le Play Store sera probablement remplacé par l’AppGallery, le magasin d’applications de la marque.

Donald Trump lie le sort de Huawei  à la signature de l’accord commercial avec la Chine : il y a donc une chance que les sanctions soient levées avant le lancement de l’OS et que celui-ci ne serve finalement jamais.

huawei ark os


Réagissez à cet article !
Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers articles !
Huawei est de nouveau accusé d’avoir violé les sanctions contre l’Iran

Huawei aurait dissimulé son contrôle d’une entreprise iranienne, Skycom, dans le but de contourner les sanctions internationales contre l’Iran. Des documents dévoilés par Reuters semblent montrer que Skycom est en réalité une filiale de Huawei. Le constructeur assure pourtant l’avoir…