Huawei aurait aidé la Corée du Nord à développer son réseau mobile

 

Huawei aurait participé à la construction du réseau mobile de la Corée du Nord, nous apprend une enquête du Washington Post. Un pays qui est ciblé par les sanctions américaines. Les États-Unis devraient rapidement demander des comptes au groupe suite à ces révélations, et en profiter pour accentuer la pression sur lui.

huawei corée du nord

Huawei Technologies aurait participé dans le plus grand secret au développement du réseau mobile de la Corée du Nord, sous le joug du dictateur Kim Jong-un, révèle une enquête du Washington Post. Le média américain s'appuie sur plusieurs sources et sur des documents internes du groupe pour avancer ces propos. Huawei, qui aurait conclu des partenariats avec l'entreprise publique chinoise Panda International Information Technology, serait impliqué dans plusieurs projets en Corée du Nord depuis 2011.

Huawei, équipementier mobile de la Corée du Nord ?

De nouveaux problèmes pour l'équipementier, qui est déjà au centre de l'attention. Si les informations du Washington Post se vérifient et que des preuves contre Huawei émergent, le groupe pourrait de nouveau être la cible de sanctions de la part des États-Unis étant donné que le gouvernement américain a imposé un embargo sur les exportations vers la Corée du Nord.

Lire aussi : Huawei, Android, ARM et Trump : le point sur la situation

Huawei est toujours blacklisté par les États-Unis, accusé d'être à la solde du gouvernement chinois et de représenter une menace pour la sécurité. Ce dont le groupe s'est toujours défendu. En tout cas, cette nouvelle affaire risque de donner du grain à moudre à Donald Trump et de faire pencher un peu plus l'équilibre des forces en faveur des Américains dans les négociations entre les États-Unis et la Chine dans le cadre de la guerre commerciale que se livrent les deux puissances.

Huawei a fait savoir au Washington Post n'avoir “aucune présence commerciale” en Corée du Nord. Nous avons nous-même contacté Huawei afin d'obtenir une réaction officielle.

Source : Washington Post



Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque jour, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Réagissez à cet article !
Demandez nos derniers articles !
huawei docs alternative google microsoft office
Huawei dévoile son alternative à Microsoft Office et Google Docs

Huawei est bien décidé à s’émanciper de ses partenaires américains, Microsoft et Google. Lors de la présentation des Mate 40, le groupe chinois a levé le voile sur son alternative maison à Microsoft Office et Google Docs. Ces nouveaux services sont…

huawei mate 40 pro roi dxomark photo selfies
Le Huawei Mate 40 Pro est élu nouveau roi de la photo par DxOMark

Le Huawei Mate 40 Pro vient d’être élu nouveau roi de la photo sur smartphone par DxOMark. Le flagship chinois se hisse à la première place du classement du meilleur photophone et du meilleur téléphone pour réaliser des selfies. Il…

huawei mate 40 series comment suivre
Huawei Mate 40 Pro : revoir la conférence de présentation

Huawei a organisé jeudi 22 octobre 2020, une conférence de presse pour dévoiler le Mate 40 Pro, ainsi que tous les accessoires qui vont accompagner le smartphone. Même si une fuite récente a déjà dévoilé une grande partie de la…

huawei mate 40 pro prix
Huawei Mate 40 Pro : une fuite dévoile les prix avant l’annonce

Les Huawei Mate 40 Pro continuent de se dévoiler. Quelques jours avant l’annonce, un informateur réputé a dévoilé les prix de vente en euros de plusieurs modèles de la gamme. En dépit des sanctions américaines et de l’effondrement imminent de…