Huawei assure qu’il aurait détrôné Samsung fin 2019 sans le décret de Donald Trump

Huawei est persuadé qu’il aurait pu battre Samsung, l’actuel numéro un du marché, dès le quatrième trimestre de 2019 sans l’intervention de Donald Trump. Banni du marché américain, bientôt privé de licence Android et amputé de ses SoC Kirin, le constructeur chinois admet qu’il va lui falloir plus de temps que prévu pour réaliser son objectif : devenir le leader mondial du marché du smartphone. 

huawei detrone samsung fin 2019 sans decret trump

« Nous serions devenus le plus important vendeur au quatrième trimestre (de cette année), mais nous estimons maintenant que ce processus pourrait prendre plus de temps » a admis Shao Yang, responsable de la stratégie du groupe Huawei, à nos confrères de Reuters.

Lire aussi : Samsung échanges des smartphones Huawei contre le Galaxy S10

Huawei aurait été numéro un fin 2019 sans les sanctions américaines

Quelques jours plus tôt, Zhao Ming, président de la filiale Honor, abondait dans le même sens. Selon lui, Huawei ne sera pas en mesure de tenir ses objectifs au vu des sanctions américaines. Ce n’est pas vraiment une surprise. Selon les experts de Fubon Research et Strategy Analytics, les ventes de smartphones Huawei vont chuter d’un quart au cours de l’année 2019, soit 58 millions d’unités vendues en moins. En France, la marque a déjà enregistré une baisse de 20% des ventes depuis le début de l’affaire.

Shao Yang précise que Huawei vend actuellement entre 500 000 et 600 000 smartphones par jour. Si le contexte se maintient -si Donald Trump ne revient pas sur sa décision de bannir la firme-, Huawei ne sera donc jamais en mesure de distancer Samsung cette année.

Par le passé, Huawei n’a jamais fait grand secret de son ambition de détrôner Samsung. Richard Yu, PDG de la section mobile, a souvent prophétisé le jour où la firme parviendra à vendre plus de mobiles que son rival sud-coréen. Le constructeur chinois était d’ailleurs en bonne voie de réussir. L’an dernier, Huawei a dépassé Apple et s’est installé sur la deuxième place du podium. Huawei parviendra-t-il à inverser la vapeur ?

Source : Reuters

Réagissez à cet article !
Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers articles !
Huawei, Android, ARM et Trump : le point sur la situation

Huawei a de quoi faire grise mine : depuis mi-mai les mauvaises nouvelles s’enchainent. La firme est directement touchée par un décret qui, s’il ne la vise pas nommément, aboutit à l’exclusion totale de Huawei du marché américain. En conséquence,…

Huawei aurait réduit la production des P30 et des Mate 30

Huawei aurait décidé de réduire la production des P30 et des futurs Mate 30 suite à son exclusion du marché américain et d’Android. Pressentant une forte baisse de ses chiffres de vente, le constructeur chinois aurait aussi ralenti les productions…

Huawei imagine un smartphone pliable en trois

Huawei a breveté un smartphone pliable en trois parties. Déposé en 2018, le brevet décrit un appareil construit autour d’une vaste dalle scindée par deux charnières invisibles. Comme son rival Xiaomi, le constructeur pourrait ainsi proposer un smartphone à la fois compact et…

Android 10 Q : quels smartphones Huawei seront mis à jour ?

Android 10 Q serait déployé sur 11 smartphones Huawei avant la fin du mois d’août 2019, révèle une fuite. Bientôt privé de licence, le constructeur chinois travaillerait d’arrache pied avec Google afin de proposer la mise à jour sur les…

EMUI 10 : premières images d’Android Q sur le Huawei P30 Pro

La première bêta d’EMUI 10 nous offre un aperçu d’Android Q sur le Huawei P30 Pro. Malgré ses soucis avec les Etats-unis, le constructeur continue de développer la prochaine version d’EMUI en interne. Une ROM entièrement fonctionnelle de l’OS vient…

Huawei : l’OS russe Aurora pour remplacer Android ?

Huawei testerait le système d’exploitation russe Aurora OS sur ses smartphones pour remplacer Android. Le gouvernement russe et Vladimir Poutine lui-même ont proposé cette solution au groupe chinois, qui développe en parallèle sa propre solution avec HongMeng OS. Huawei se…