Huawei assure qu’il aurait détrôné Samsung fin 2019 sans le décret de Donald Trump

Huawei est persuadé qu’il aurait pu battre Samsung, l’actuel numéro un du marché, dès le quatrième trimestre de 2019 sans l’intervention de Donald Trump. Banni du marché américain, bientôt privé de licence Android et amputé de ses SoC Kirin, le constructeur chinois admet qu’il va lui falloir plus de temps que prévu pour réaliser son objectif : devenir le leader mondial du marché du smartphone. 

huawei detrone samsung fin 2019 sans decret trump

« Nous serions devenus le plus important vendeur au quatrième trimestre (de cette année), mais nous estimons maintenant que ce processus pourrait prendre plus de temps » a admis Shao Yang, responsable de la stratégie du groupe Huawei, à nos confrères de Reuters.

Lire aussi : Samsung échanges des smartphones Huawei contre le Galaxy S10

Huawei aurait été numéro un fin 2019 sans les sanctions américaines

Quelques jours plus tôt, Zhao Ming, président de la filiale Honor, abondait dans le même sens. Selon lui, Huawei ne sera pas en mesure de tenir ses objectifs au vu des sanctions américaines. Ce n’est pas vraiment une surprise. Selon les experts de Fubon Research et Strategy Analytics, les ventes de smartphones Huawei vont chuter d’un quart au cours de l’année 2019, soit 58 millions d’unités vendues en moins. En France, la marque a déjà enregistré une baisse de 20% des ventes depuis le début de l’affaire.

Shao Yang précise que Huawei vend actuellement entre 500 000 et 600 000 smartphones par jour. Si le contexte se maintient -si Donald Trump ne revient pas sur sa décision de bannir la firme-, Huawei ne sera donc jamais en mesure de distancer Samsung cette année.

Par le passé, Huawei n’a jamais fait grand secret de son ambition de détrôner Samsung. Richard Yu, PDG de la section mobile, a souvent prophétisé le jour où la firme parviendra à vendre plus de mobiles que son rival sud-coréen. Le constructeur chinois était d’ailleurs en bonne voie de réussir. L’an dernier, Huawei a dépassé Apple et s’est installé sur la deuxième place du podium. Huawei parviendra-t-il à inverser la vapeur ?

Source : Reuters

Réagissez à cet article !
Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers articles !
Huawei assure qu’Harmony OS va rivaliser avec iOS d’ici 2 ans

Huawei estime qu’Harmony OS, son alternative maison à Android, sera aussi répandue qu’iOS dans les deux années à venir. Lors d’une interview, Ren Zhengfei, le fondateur du groupe chinois, a longuement évoqué l’avenir de son OS mobile maison.  Fin du mois de septembre,…

Huawei : Donald Trump accepte de lever une partie des sanctions

Donald Trump a finalement accepté de lever une partie des sanctions à l’encontre de Huawei. En marge d’un nouveau sommet entre Washington et Pékin, le président américain a décidé d’accorder des licences de vente à certaines sociétés américaines. Dans ces conditions, le…

Huawei promet que la 6G sera 100 fois plus rapide que la 5G

Huawei assure que le futur réseau 6G sera 100 fois plus rapide que la 5G, dont le déploiement en est encore à ses balbutiements. Lors d’une interview, Richard Yu, PDG de la division mobile de la firme, a pour la première fois…