Huawei accusé d’espionnage par l’ex-directeur de la NSA

Maj. le 5 octobre 2018 à 22 h 01 min

Pas plus tard que fin avril, le constructeur chinois Huwaei annonçait officiellement sa décision d’abandonner le marché américain après le Congrès américain ait pris l’initiative de mettre en garde les opérateurs locaux contre l’achat de produits de la marque pour des raisons de sécurité intérieure. Un raccourci certes facile mais établi en raison de liens entre la société et le gouvernement chinois et qui aura forcé le constructeur à abandonner un marché qui représentait quasiment le tiers de ses revenus.

L’ex-dirigeant de la NSA accuse Huawei d’espionner l’Amérique

Aujourd’hui, au tour de Michael Hayden de s’en prendre au géant asiatique. Ainsi, d’après l’ex dirigeant de la NSA puis de la CIA (2006-2009), Huawei aurait partagé avec le gouvernement chinois les connaissances qu’il avait des systèmes de télécommunications étrangers. Tels était les propos prononcés par Hayden lors d’une interview accordée au Australian Financial Times, en fin de semaine dernière.

Huawei accusé d’avoir espionné l’Amérique.

Face à ces accusations d’espionnage, Huawei s’est aussitôt empressé de réagir, précisant que les propos de Michael Hayden étaient diffamatoires et sans fondement. Et il est vrai que connaissant ce que nous connaissons du marché on ne peut que s’interroger sur leur bien fondé pour la simple et bonne raison qu’elles font surface juste après que le constructeur chinois soit parvenu à se placer dans le top 3 des constructeurs de smartphones et dévoilé ses nouvelles ambitions.

Pourtant comme l’explique l’ex-directeur de la NSA, les craintes de Michael Hayden ne sont pas totalement infondées mais se basent néanmoins sur l’association d’éléments relativement minces, à savoir l’activité initiale de la société qui avant d’être constructeur de terminaux mobiles est, avant tout, fournisseur en réseaux de télécommunication des opérateurs, et le fait que le PDG du groupe chinois Ren Zhengfei soit un ex membre de l’Armée Populaire de Libération chinoise.

On notera tout de même que si Hayden présent disposer de preuves tangibles, il refuse toutefois des les dévoiler.

Via

Réagissez à cet article !
Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers articles !
Apple aurait voulu racheter Tesla en 2013

Apple aurait tenté de racheter Tesla en 2013, assure un analyste financier. Cette année là, la firme de Cupertino aurait même fait au groupe d’Elon Musk une proposition de rachat à hauteur de 240 dollars par action. Ce deal aurait…

Spotify : le salaire des employés est de 117 000 euros par an en moyenne

Un employé chez Spotify gagne un salaire moyen de 117 000 euros par an. D’après une étude, les salaires ont explosé depuis la création du service de streaming. Sans surprise, les employés du groupe suédois ont nettement profité de la croissance fulgurante de la firme depuis 2009.  D’après une…

Huawei surpasse à nouveau Apple au premier trimestre 2019

Huawei vient une nouvelle fois de dépasser Apple. Pour le 3ème trimestre non consécutif,  le constructeur chinois s’impose comme le numéro 2 mondial du marché, juste derrière Samsung. La firme profite du net recul des ventes d’iPhone pour s’installer confortablement à la seconde…

Samsung va lancer sa propre cryptomonnaie, le Samsung Coin

Samsung travaillerait actuellement sur sa propre cryptomonnaie, le Samsung Coin. D’après un cadre de la firme, le constructeur sud-coréen ambitionnerait même de lancer sa propre Blockchain basée sur Ethereum. Nos confrères de CoinDesk Korea ont eu l’occasion de s’entretenir avec un…