HTC One M9+ : nouveau rendu, double capteur photo et bouton physique confirmés

 

Le dernier flagship du constructeur taïwanais HTC a quelque peu déçu les potentiels futurs acquéreurs du produit, une bonne fiche technique légèrement en deçà de celle du Galaxy S6 et un design quasi-identique à la précédente version. Mais dès le début de l'année 2015, des rumeurs faisait déjà état d'un HTC One M9+, une version améliorée du fameux M9, voici aujourd'hui un nouveau rendu dévoilé par upleaks.

HTC one m9+ rendu
Nouveau rendu du HTC One M9+ dévoilé par Upleaks.

Comme l'indique son nom, il restera une déclinaison du One M9, il n'y aura donc pas de changement radical dans les lignes visuelles de son design. Malgré tout, on dénote quelques différences notables sur les différents rendus du smartphone, celui-ci serait équipé d'un double capteur photo arrière (comme le HTC One M8) ce qui apportera des photos avec de la profondeur de champ.

Ce n'est pas tout, le dernier élément que vous avez sûrement déjà dû remarqué, c'est la présence d'un bouton physique. Depuis quelque temps déjà, Google “impose” l'utilisation de la barre de boutons tactiles sur l'écran et ne veut plus de boutons physiques, jusqu'ici quasiment que Samsung faisait le rebelle en gardant ces derniers. HTC ferait donc machine arrière sur la version + du M9 en intégrant de nouveau ce bouton.

Il y a bien une raison possible au retour de ce fameux bouton, comme vous avez pu le remarquer, tous les téléphones avec capteur biométrique (empreinte) ont un bouton physique pour l'utiliser. Vous avez deviné ? HTC pourrait bien suivre le courant de la mode actuelle et intégré ce fameux capteur d'empreinte sur le HTC One M9+, enfin cela reste des suppositions alors restons prudents.

Niveau fiche technique, on trouverait un écran QHD de 5,2 pouces de 2560×1440 avec une densité de pixels de 564ppp, écran qui nous a été confirmé dans un benchmark. Du côté du processeur ce serait un MediaTek MT6795(et plus le Snapdragon 810) 64 bits de 8 coeurs et accompagné de 3 Go de RAM.

Pour le reste on retrouverait un stockage interne à hauteur de 32 Go et du côté photo ce serait un capteur optique de plus de 20 mégapixels (pour le plus gros) et un capteur frontal avec technologie UltraPixel. Selon toute vraisemblance, HTC dévoilerait ce terminal à sa conférence de Pékin le 8 avril, sa disponibilité en Europe n'est pas certaine. Seriez-vous plus intéressé par ce HTC One M9+ plutôt que par le M9 ?

Via



Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque jour, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Réagissez à cet article !
Demandez nos derniers articles !
yve maitre htc
HTC compte se relancer sur le marché des smartphones premium

HTC compte bien retourner dans le marché des smartphones premium : c’était la substance d’un discours du nouveau PDG de la firme Yves Maitre. Celui-ci met les échecs récents de la branche smartphone sur les efforts de recherche et développement…

htc dream
Android a 11 ans : vous souvenez-vous du HTC Dream ?

Android c’est déjà 11 ans d’histoire. Mais vous souvenez-vous du premier smartphone Android sur le marché ? Retour plein de nostalgie sur le destin du HTC G1 Dream, le premier smartphone Android que l’on pouvait acheter. Quand on y pense,…

htc
HTC sort de son coma : un nouveau smartphone arrive le 11 juin !

Non, HTC n’est pas mort ! Le constructeur taïwanais vient de publier un visuel montrant un nouveau smartphone sur son compte Facebook officiel. Une image qui cadre avec des références à un nouveau modèle apparues sur des sites de benchmarks…

htc u11
HTC veut désormais vendre des smartphones sous licence

HTC réfléchit à une solution pour continuer de sortir des smartphones sous sa marque tout en arrêtant la production. Le constructeur taïwanais cherche des sous-traitants qui se chargeraient de tout le processus de fabrication. Les mobiles ainsi conçus arboreraient le…

HTCLGBTQI
La co-fondatrice de HTC soutient et finance des associations anti-LGBTQI

Cher Wang, co-fondatrice et PDG de HTC et célébrité incontestée de la hi-tech taïwanaise, soutient les causes anti-LGBTQI en finançant activement deux associations à but non lucratif. Cible du moment : l’égalité des droits LGBTQI, en voie d’adoption à Taïwan….