HTC One E9+ officiel : un HTC One M9 avec écran 5,5 pouces QHD et un design revu

 

On s’attendait à un week-end plutôt calme, nous avons eu droit à une petite surprise. Alors que les rumeurs se faisaient de plus en plus insistantes ces derniers temps, HTC a dévoilé ce dimanche les HTC One E9 et E9+.

Le second est très surprenant puisqu’il ressemble sur de nombreux points au HTC One M9. Cependant quelques différences subsistent. C’est ce HTC One E9+ qui a attiré notre attention, petit tour du propriétaire.

htc one e9 plus officiel

Décidément, le dimanche est le jour des annonces pour HTC. Après le HTC One M9 au début du mois (voir notre test), c’est au tour du HTC One E9+ d’être dévoilé sur le site chinois de la marque. Qu’est ce qu’il a dans le ventre alors ce nouveau smartphone HTC ?

Le HTC One E9+, c’est un peu un HTC One M9 allégé. Le nouveau smartphone du taïwanais affiche un design moins premium que le flagship de la marque. Sur le HTC One E9+ on a droit à du métal à l’avant et du plastique à l’arrière, vraisemblablement le même que l’on trouve sur le HTC Desire Eye.

Le HTC One E9+ surprend par son bel écran de 5,5 pouces avec une définition QHD (2560 x 1440 pixels). Sous la coque, on découvre que le constructeur a dit adieu à Qualcomm et a plutôt opté pour un processeur Mediatek MT6795 accompagné de 3 Go de RAM. Pour la mémoire interne il faudra compter 16 Go avec extension de mémoire possible via un port microSD.

htc one e9 plus ecran QHD

Du côté de l’appareil photo, HTC renouvelle le capteur arrière de 20 mégapixels et le capteur frontal doté de la technologie Ultrapixel. Enfin, pour la batterie, on a droit à 2800 mAh.

L’appareil est évidemment compatible 4G et embarque deux emplacements pour carte SIM dans sa version asiatique. D’ailleurs pour le moment le smartphone n’est disponible qu’en Asie, mais selon les dernières rumeurs une version européenne devrait voir le jour. Il devrait se placer dans des tarifs de milieu de gamme supérieur autour de 450-500 euros. A ce prix, vous seriez séduits ?

Fiche technique du HTC One E9+

  • Ecran : 5,5 pouces QHD (2560 x 1440 pixels)
  • Processeur : Mediatek MT6795
  • RAM : 3 Go de RAM
  • Mémoire interne : 16 Go extensible via microSD
  • Appareil photo : 20 mégapixels
  • Capteur frontal : 4 mégapixels avec technologie Ultrapixel
  • Batterie : 2800 mAh
  • Connectivité : 4G, Wifi
  • Autres : 2 slots carte SIM
  • Coloris : Blanc, Noir, Bronze
  • Prix : 450-500 euros

Via



Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque jour, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Réagissez à cet article !
Demandez nos derniers articles !
yve maitre htc
HTC compte se relancer sur le marché des smartphones premium

HTC compte bien retourner dans le marché des smartphones premium : c’était la substance d’un discours du nouveau PDG de la firme Yves Maitre. Celui-ci met les échecs récents de la branche smartphone sur les efforts de recherche et développement…

htc dream
Android a 11 ans : vous souvenez-vous du HTC Dream ?

Android c’est déjà 11 ans d’histoire. Mais vous souvenez-vous du premier smartphone Android sur le marché ? Retour plein de nostalgie sur le destin du HTC G1 Dream, le premier smartphone Android que l’on pouvait acheter. Quand on y pense,…

htc
HTC sort de son coma : un nouveau smartphone arrive le 11 juin !

Non, HTC n’est pas mort ! Le constructeur taïwanais vient de publier un visuel montrant un nouveau smartphone sur son compte Facebook officiel. Une image qui cadre avec des références à un nouveau modèle apparues sur des sites de benchmarks…

htc u11
HTC veut désormais vendre des smartphones sous licence

HTC réfléchit à une solution pour continuer de sortir des smartphones sous sa marque tout en arrêtant la production. Le constructeur taïwanais cherche des sous-traitants qui se chargeraient de tout le processus de fabrication. Les mobiles ainsi conçus arboreraient le…

HTCLGBTQI
La co-fondatrice de HTC soutient et finance des associations anti-LGBTQI

Cher Wang, co-fondatrice et PDG de HTC et célébrité incontestée de la hi-tech taïwanaise, soutient les causes anti-LGBTQI en finançant activement deux associations à but non lucratif. Cible du moment : l’égalité des droits LGBTQI, en voie d’adoption à Taïwan….