“HTC ne disparaîtra jamais” selon sa PDG Cher Wang

 

Il y a quelques jours une journaliste taïwanaise expliquait dans un édito que le constructeur HTC pourrait ne plus tenir sur un marché des smartphones ultra-concurrentiel. La PDG de l'entreprise a réagi à ces propos. Selon Cher Wang “HTC ne disparaîtra jamais”

htc disparaitra jamais cher wang pdg

Il y a quelques jours, une journaliste reconnue à Taïwan a publié un édito dans lequel elle expliquait qu'en 2016 les marques comme HTC ne tiendraient pas face aux géants du secteur sur un marché où la concurrence est de plus en plus féroce.

Les marques qui perdent de l’argent comme HTC ou Sony, pourraient être forcées de sortir de la partie.

A Taïwan, cet édito a fait énormément de bruit. Il faut dire que HTC n'a pas connu une année des plus calmes, bien au contraire. 2015 a été catastrophique pour le constructeur qui n'a pas brillé par ses propositions. On retiendra notamment le HTC One M9 qui a été un véritable échec tant il était identique au modèle précédent.

On retiendra également le HTC One A9 qui sonne comme un smartphone de la dernière chance. Ce dernier ressemble comme deux gouttes d'eau à l'iPhone 6, à tel point qu'il peut faire penser à l'un de ces clones chinois que l'on voyait débarquer ces dernières années assez régulièrement.

Mais alors que les chinois sont en train d'exploser notamment grâce à des modèles qui leur sont propres, HTC reprend les recettes de marques bas de gamme. Une grosse erreur en terme d'image.

Quoi qu'il en soit, cet édito a fait tellement de bruit que la PDG de HTC, Cher Wang a fini par intervenir et s'exprimer sur ce sujet auprès de journalistes chinois et taïwanais, histoire de rassurer également les actionnaires et investisseurs.

“HTC ne disparaîtra jamais”

Cher Wang a donc expliqué : “HTC ne disparaîtra jamais”. Elle n'a pas eu d'autre choix évidemment que de reconnaître que l'année avait été extrêmement difficile mais elle a tenu à précisé que 2016 serait une meilleure année.

Elle a donc confirmé que le HTC One M10 serait de la partie sans citer son nom bien évidemment. La marque aura donc toujours un smartphone haut de gamme et poursuivra sa stratégie sur l'entrée et le milieu de gamme. Par ailleurs le taïwanais sortira selon Cher Wang des “flagships destinés aux marchés de niches”. On peut penser à des modèles du type HTC Desire Eye dont la particularité était qu'il possédait deux capteurs photos particulièrement travaillés.

Via



Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque jour, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Réagissez à cet article !
Demandez nos derniers articles !
yve maitre htc
HTC compte se relancer sur le marché des smartphones premium

HTC compte bien retourner dans le marché des smartphones premium : c’était la substance d’un discours du nouveau PDG de la firme Yves Maitre. Celui-ci met les échecs récents de la branche smartphone sur les efforts de recherche et développement…

htc dream
Android a 11 ans : vous souvenez-vous du HTC Dream ?

Android c’est déjà 11 ans d’histoire. Mais vous souvenez-vous du premier smartphone Android sur le marché ? Retour plein de nostalgie sur le destin du HTC G1 Dream, le premier smartphone Android que l’on pouvait acheter. Quand on y pense,…

htc
HTC sort de son coma : un nouveau smartphone arrive le 11 juin !

Non, HTC n’est pas mort ! Le constructeur taïwanais vient de publier un visuel montrant un nouveau smartphone sur son compte Facebook officiel. Une image qui cadre avec des références à un nouveau modèle apparues sur des sites de benchmarks…

htc u11
HTC veut désormais vendre des smartphones sous licence

HTC réfléchit à une solution pour continuer de sortir des smartphones sous sa marque tout en arrêtant la production. Le constructeur taïwanais cherche des sous-traitants qui se chargeraient de tout le processus de fabrication. Les mobiles ainsi conçus arboreraient le…

HTCLGBTQI
La co-fondatrice de HTC soutient et finance des associations anti-LGBTQI

Cher Wang, co-fondatrice et PDG de HTC et célébrité incontestée de la hi-tech taïwanaise, soutient les causes anti-LGBTQI en finançant activement deux associations à but non lucratif. Cible du moment : l’égalité des droits LGBTQI, en voie d’adoption à Taïwan….