Hollande peut enfin utiliser un smartphone l’esprit tranquille grâce à Orange

Maj. le 14 février 2018 à 11 h 33 min

Le téléphone mobile, outil utilisé par le plus commun des utilisateurs, mais aussi par les plus hautes sphères de l’État est-il désormais devenu un moyen de communication plus sécurisé ?

hollande-smartphone-chiffrement
Crédits : AFP

Après le choc des révélations, en milieu d’année dernière, concernant les écoutes du renseignement américain, à savoir la NSA, nous apprenons aujourd’hui que le Président de la République a demandé à Orange Cyberdefense de lui fournir des solutions pour ne pas renouveler un tel scandale.

Cette filiale de l’opérateur historique a pour mission de mettre à disposition des solutions de cybersécurité afin de lutter contre les fuites d’informations secrètes mais aussi de mettre en œuvre des moyens pour lutter contre les brèches des systèmes informatiques, mais aussi téléphoniques. Sachez néanmoins que la NSA n’a plus le droit de vous espionner.

C’est ainsi qu’Orange a déployé, il y a quelques semaines, une application à disposition des smartphones qui chiffrent les communications et qui les rendent quasiment inviolables, à la manière du chiffrement de données présents sur les Nexus, qui sont censés protéger nos données sensibles. Il faut savoir que le chiffrement est de plus en plus décrié.

L’efficacité de cette application repose évidemment sur le fait que les deux correspondants disposent du même chiffrement sur leur smartphone respectif. Un des principaux intérêts de cette solution reste que l’utilisateur n’a pas à employer un téléphone dédié, qui lui chiffre chaque communication, puisque cette application fonctionne sur des smartphones connus des utilisateurs, on peut penser à l’iPhone ou à la série des Galaxy de Samsung par exemple.

Bien qu’offrant un haut niveau de sécurité des échanges, les « Teorem », ces fameux téléphones chiffrés, fournis par la société Thales depuis 2010, ne sont pas faciles d’utilisation. On constate donc que les 14 000 fonctionnaires qui en disposent préfèrent alors utiliser leur téléphone classique.

Les révélations de Wikileaks sur les écoutes d’hommes politiques français finissent de nous le prouver. Néanmoins, on ne peut écarter la possibilité que la NSA, suspectée d’avoir stocké 80% des conversations au moment du scandale, soit parvenue à contourner le chiffrement de Thales, même si il paraît plus probable que la conversation ait été passé depuis un terminal classique.

Réagissez à cet article !
Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers articles !
Orange Bank séduit moins qu’à son lancement

Orange Bank connaît un tassement de ses recrutements ses derniers mois. Le « Free de la banque » gagne 15 000 à 20 000 clients par mois, alors qu’en à peine quelques semaines après son lancement Orange Bank revendiquait 100 000 clients….