Hadopi : Numericable dénonce 1531 fois un internaute à tort, la CNIL sanctionne

 

Une erreur informatique de Numericable aura coûté 1531 accusations et 7 inculpations auprès des services de la Hadopi et de la police à un internaute… A tort, un logiciel automatique utilisé par l'opérateur étant en faute. La CNIL sanctionne aujourd'hui.

hadopi amende automatique

La Hadopi et son fonctionnement jugé peu efficace sont toujours d'actualité en France, et les condamnations pour téléchargement illégal et violation du copyright s'envoient toujours à grand rythme dans notre beau pays. Pourtant, le Sénat a rappelé à l'ordre le président François Hollande qui devait supprimer l'organisation.

En l'absence de cette suppression, les opérateurs sont toujours tenus d'envoyer à la Hadopi les coordonnées des utilisateurs étant épinglés par la Hadopi et la police. Mais la CNIL révèle aujourd'hui que Numericable a été beaucoup trop loin.

En effet, ceux-ci ont développé une application permettant de traiter de manière automatisée les demandes d'identifications provenant de la justice. Problème étant que celle-ci avait un bug qui faisait que lorsque l'adresse IP relevée ne pouvait être automatiquement associée à une personne, elle renvoyait automatiquement à la même personne sans prévenir de l'erreur.

Voilà de quoi donner du grain à moudre pour ce qui est d'automatiser les amendes de la Hadopi, puisque l'internaute en question a été accusé à tort pas moins de 1531 fois et inculpé 7 fois. Il a également subit des perquisitions à son domicile et a vu son matériel informatique être saisi plusieurs fois.

Un avertissement public a donc été lancé par la CNIL à l'encontre de Numericable pour cette sombre histoire, qui a pour sûr passé l'envie à cette personne de télécharger illégalement. Finalement, la Hadopi aura rempli sa mission d'une manière très convaincante.

Peut-être sera-t-il ainsi tenté de passer chez Free, qui pour endiguer la pénurie d'IPv4 brouille la Hadopi sans nécessairement le chercher en mettant 2 utilisateurs sur une même adresse IP mais avec un masque différent.



Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque jour, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Réagissez à cet article !
Demandez nos derniers articles !
google search
Google pourrait bloquer son moteur de recherche en Australie

Google et Facebook reprochent au gouvernement australien un projet de loi qui les forcerait à négocier une plus juste rémunération avec les médias. Le texte prévoit notamment qu’un arbitre indépendant fixe les montants que les plateformes devront payer si les…

yggtorrent
YggTorrent : le site pirate de téléchargement est en panne

Rien ne va plus du côté du site de téléchargement YggTorrent. Celui qui recense des dizaines de milliers de téléchargements, le plus souvent illégaux, est en panne depuis quelques heures. À moins que la panne ne soit finalement qu’une simple…

duckduckgo
DuckDuckGo bat un nouveau record et profite du scandale WhatsApp

100 millions de requêtes quotidiennes pour DuckDuckGo, un record pour le moteur de recherche respectueux de la vie privée qui a de plus en plus la cote. En pleine affaire WhatsApp, le moteur profite surtout de l’inquiétude des internautes à…

wifi 6
WiFi 6, WiFi 6E : qu’est ce que c’est et à quoi ça sert ?

Le WiFi 6 commence peu à peu à s’imposer comme le standard des connexions sans fil. Mais à quoi correspond cette appellation exactement et à quoi correspond le WiFi 6E dont on parle également ? On vous propose d’en apprendre…