Hadopi : Numericable dénonce 1531 fois un internaute à tort, la CNIL sanctionne

Maj. le 8 janvier 2019 à 2 h 43 min

Une erreur informatique de Numericable aura coûté 1531 accusations et 7 inculpations auprès des services de la Hadopi et de la police à un internaute… A tort, un logiciel automatique utilisé par l’opérateur étant en faute. La CNIL sanctionne aujourd’hui.

hadopi amende automatique

La Hadopi et son fonctionnement jugé peu efficace sont toujours d’actualité en France, et les condamnations pour téléchargement illégal et violation du copyright s’envoient toujours à grand rythme dans notre beau pays. Pourtant, le Sénat a rappelé à l’ordre le président François Hollande qui devait supprimer l’organisation.

En l’absence de cette suppression, les opérateurs sont toujours tenus d’envoyer à la Hadopi les coordonnées des utilisateurs étant épinglés par la Hadopi et la police. Mais la CNIL révèle aujourd’hui que Numericable a été beaucoup trop loin.

En effet, ceux-ci ont développé une application permettant de traiter de manière automatisée les demandes d’identifications provenant de la justice. Problème étant que celle-ci avait un bug qui faisait que lorsque l’adresse IP relevée ne pouvait être automatiquement associée à une personne, elle renvoyait automatiquement à la même personne sans prévenir de l’erreur.

Voilà de quoi donner du grain à moudre pour ce qui est d’automatiser les amendes de la Hadopi, puisque l’internaute en question a été accusé à tort pas moins de 1531 fois et inculpé 7 fois. Il a également subit des perquisitions à son domicile et a vu son matériel informatique être saisi plusieurs fois.

Un avertissement public a donc été lancé par la CNIL à l’encontre de Numericable pour cette sombre histoire, qui a pour sûr passé l’envie à cette personne de télécharger illégalement. Finalement, la Hadopi aura rempli sa mission d’une manière très convaincante.

Peut-être sera-t-il ainsi tenté de passer chez Free, qui pour endiguer la pénurie d’IPv4 brouille la Hadopi sans nécessairement le chercher en mettant 2 utilisateurs sur une même adresse IP mais avec un masque différent.

Réagissez à cet article !
Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers articles !
Wikipédia est désormais banni en Chine, dans toutes les langues

Wikipédia n’est plus accessible en Chine. Le gouvernement chinois a décidé de bannir intégralement l’encyclopédie en ligne qui subissait déjà des mesures restrictives. Il n’est désormais plus possible d’y accéder dans l’Empire du Milieu, quelle que soit la langue utilisée….

Ebay : payer en Bitcoin bientôt possible ?

Ebay pourrait bientôt permettre de payer vos achats en Bitcoin. Une affiche publicitaire placardée dans le métro new-yorkais tease en effet l’arrivée d’une nouvelle option de paiement en cryptomonnaies.  Une immense affiche publicitaire Ebay a fait son apparition dans le…

Firefox va bloquer les extensions qui contiennent du code malicieux

Mozilla apporte des changements à la politique de sécurité et de confidentialité de Firefox. Dès juin 2019, de nombreux modules complémentaires seront bannis du store du navigateur. Les extensions qui contiennent du code malicieux sont particulièrement visées. Mozilla a fait…

La 5G pourrait rendre les prévisions météo moins fiables

La 5G utilise des fréquences semblables à celles observées par une partie des instruments des satellites d’observation météorologique. Des scientifiques s’inquiètent dans Nature de l’impact que ces ondes peuvent avoir sur la collecte de données. Ils estiment que les prévisions…

Avengers Endgame est déjà disponible en téléchargement illégal

Avengers : Endgame est assuré de faire un carton au cinéma. Mais le film pourrait bien également battre des records de piratage. D’ailleurs, quelques heures après sa sortie au cinéma, il était déjà disponible en téléchargement illégal par torrent. Seulement…

Google accusé d’avoir saboté Firefox pendant des années

Google aurait-il saboté Firefox pour imposer son navigateur Chrome ? C’est en tout cas ce qu’affirme un ancien cadre de Mozilla. Selon lui, Google a délibérément laissé traîner des bugs qui affectaient spécifiquement Firefox dans ses services en ligne. Une…