Hadopi : le combat contre le streaming illégal et le direct download commence

 

La Hadopi décide de passer à la vitesse supérieure dans son combat qui l'oppose désormais au streaming illégal et au direct download. Ces deux pratiques ont longtemps été épargnées par la haute-autorité anti-piratage qui a préféré axer son action sur les réseaux P2P (Torrent etc …). Une nouvelle ère débute pour elle puis qu'elle va procéder dans un premier temps à un recensement de tous les sites proposant des oeuvres sous copyrights sans autorisation des ayants-droits ou des titulaires. Vaste chantier !

Pour mener à bien sa mission, la Hadopi affûte ses armes en rentrant en contact avec différents partenaires, souvent associés au sites illégaux dont il est question. Ainsi, les régies publicitaires et les intermédiaires de paiement seront interrogés. L'objectif recherché étant de pouvoir trouver un moyen de supprimer intégralement les liquidités des sites de direct download qui pullulent sur le web. C'est bien connu, le nerf de la guerre est ici l'argent qui permet de tirer un profit pour ces sites sur le dos d'oeuvres non libres.

En agissant ainsi, la Hadopi estime pouvoir dessiner les contours du parfait petit paysage du piratage quotidien, ce qui aurait pour effet d'appliquer de nouvelles méthodes plus efficaces pour un retrait durable d'une oeuvre protégée. Du moins, en théorie, car en pratique, nous savons combien il est difficile de lutter efficacement. Un contenu est supprimé pour dix reproduits ailleurs. La guerre paraît perdu d'avance …

Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque jour, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !

Terminons par quelques statistiques émanant de l'ALPA (Association de lutte contre la piraterie audiovisuelle). Rien qu'en 2013, il y aurait près d'un internaute sur trois (soit 28,7 %) qui aurait utilisé les services d'un site de piratage de films ou de séries à une fréquence d'au moins une fois par mois. Il s'agissait d'ailleurs du plus haut niveau recensé depuis 2009. Gageons qu'avec l'arrivée de Netflix et son service de VOD novateur, la donne pourra changer.

Via



Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque jour, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Réagissez à cet article !
Demandez nos derniers articles !
Youtube logo
YouTube permet enfin de régler la qualité des vidéos par défaut

YouTube permet enfin aux internautes de définir la qualité des vidéos par défaut. Promise depuis des mois, une nouvelle option beta laisse les utilisateurs régler la qualité des séquences sur haute, basse ou automatique en accédant directement aux réglages. Lors des…