Hadopi annonce 101 contraventions en 9 ans : quelle efficacité redoutable !

La loi Hadopi a envoyé plus de 10 millions de lettres ou de mails d’avertissement depuis sa création en 2009. Par contre, la riposte graduée n’a abouti qu’à 101 contraventions. Au final, très peu d’internautes ont été condamné pour téléchargement illégal. Découvrez tous les chiffres. 

hadopi

La Haute Autorité pour la diffusion des œuvres et la protection des droits sur Internet (Hadopi) vient de mettre en ligne sur Data.gouv.fr un rapport complet, qui dresse un bilan plutôt mitigé sur son efficacité. Alors que des rumeurs attestent de la fin prématurée de la loi pour des raisons budgétaires, Hadopi continue de s’en prendre aux pirates.

Hadopi : 710 000 avertissements envoyés en 2018

En 2018, la Hadopi a en effet envoyé jusqu’à 710 000 mails d’avertissements à des internautes accusés de téléchargement illégal. Depuis 2009, la riposte graduée a d’ailleurs transmis plus de 10 millions de premiers avertissements. Le nombre de seconds avertissements s’élève à 920 000. Avant d’envisager des poursuites, Hadopi transmet en effet deux courriels d’avertissement. En cas de récidive, elle va transmettre votre dossier à la justice.

« Tant que je ne reçois pas un recommandé, je continue » explique un internaute du nom de Gaël à nos confrères de France TV Info. En l’espace de 9 ans, il affirme avoir reçu jusqu’à 5 lettres d’avertissements de la part de la Hadopi.

Depuis 2015, la riposte graduée a néanmoins décidé d’accélérer le mouvement. De plus en plus de dossiers ont ainsi été transmis à la justice, assurait déjà Hadopi en novembre 2017. Dans la plupart des cas, les internautes accusés de téléchargement illégal parviennent néanmoins à éviter les poursuites judiciaires. Depuis 2009, la loi n’a en effet abouti qu’à 101 contraventions.

Réagissez à cet article !
Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers articles !
Dark web : les dealers se mettent eux aussi au Black Friday

Les dealers se mettent eux aussi au Black Friday sur le dark web. Les cybercriminels profitent de cet événement commercial pour vendre leurs produits illicites à prix cassé. La drogue, les cartes de crédit volées, et les logiciels de piratage…

Amazon, eBay et Wish sont accusés de vendre des produits explosifs et mortels

Chargeur qui explose, sèche-cheveux qui s’enflamme… Une association britannique accuse eBay, Amazon et Wish de commercialiser des produits électriques potentiellement mortels. Les géants du e-commerce sont dans le collimateur de l’Electrical Safety First, une association britannique à but non lucratif….

Internet : un Français sur six est incapable de s’en servir

Un Français sur six ne sait pas se servir d’Internet, annonce une étude de l’Insee. En 2019, une importante partie de la population ne dispose en effet toujours pas d’accès au web. De plus, de nombreux usagers quotidiens d’Internet manquent…

Amazon vend de la nourriture périmée depuis 2 ans sur son site

Amazon vend de nombreux aliments périmés sur son site de e-commerce, révèle une enquête de CNBC. De nombreux vendeurs tiers commercialisent en effet à l’insu d’Amazon des brownies, du lait maternel ou des biscuits dont la date de péremption est passée depuis plusieurs…

Hadopi accuse Facebook, Twitter et YouTube de servir au piratage

La Hadopi vient de publier un niveau rapport qui met en lumière le rôle de YouTube, Facebook, Twitter ou encore Reddit dans l’ampleur grandissante du piratage. Selon l’autorité, 16% des pirates Français utilisent les réseaux sociaux pour accéder aux films,…