Guerre des brevets : Google a apporté son soutien à Samsung face à Apple !

 

Nombre de plaintes et procès en tout genre ont émaillé les relations entre ces deux géants que sont Samsung et Apple, faisant d'eux deux rivaux désormais historiques sur le marché des smartphones. En ce moment même se tiennent les délibérations d'un procès intenté par Apple qui réclame 2 milliards de dollars à Samsung pour violations de cinq brevets. Différents documents et éléments censés rester confidentiels émanent de ce procès dont un qui évoque la participation de Google dans le conflit entre Apple et Samsung.

google-+-samsung-vs-apple

Google s'est engagé à “aider et indemniser” Samsung !

Des détails “croustillants” concernant l'opposition entre la pomme croquée et la firme coréenne ont déjà fait leur apparition. On a par exemple appris que l'iPhone 5 était un tsunami qu'il fallait neutraliser pour Samsung ou encore que ce même Samsung voyait la mort de Steve Jobs comme la meilleure opportunité d'attaquer l'iPhone. La participation d'une troisième firme, et pas n'importe laquelle, à ce conflit est aujourd'hui évoquée. Google n'est pas resté inactif et a même apporté son soutien financier à Samsung.

James Maccoum, employé chez Google en charge des brevets, a authentifié des emails datant de 2012 entre sa firme et Samsung dans lesquels Google s'engage à “aider et indemniser” le constructeur coréen pour l'utilisation de technologies “appartenantes” à Apple (ces emails contredisent les témoignages de dirigeants de Samsung). Google proposait de prendre en charge non seulement une partie des coûts juridiques liés à la défense mais également de l' “amende” si Samsung venait à perdre la bataille juridique.

Notons par ailleurs que Google et Samsung ont signé un accord, baptisé “Mobile Application Distribution Agreement”, pour que celui-ci intègre des applications Android dans ses terminaux de la gamme Galaxy. En retour, Google a accepté d'aider Samsung en cas de conflits juridiques. Apple attaque Samsung sur cinq brevets dont deux concernant des fonctionnalités d'Android. Par ailleurs, Google était déjà venu à la rescousse d'une firme, HTC pour ne pas la nommer, face à Nokia. On ne connait pas la somme qu'a reçue Samsung de la part de Google. Nous aimerions avoir votre avis. Comprenez-vous cette coalition ? Google a t-il raison de s'immiscer dans ce conflit ?

Via



Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque jour, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Réagissez à cet article !
Demandez nos derniers articles !
bitcoin
Bitcoin : le cours chute lourdement sans effacer les gains de 2020

Le Bitcoin a connu une lourde chute ce lundi, passant d’un maximum de 34.135 euros le 8 janvier à un minimum de 22.500 euros dans les premiers échanges lundi. Depuis le cours très volatile de la cryptomonnaie s’est stabilisé autour…

tesla elon musk bourse
Elon Musk détrône Jeff Bezos et devient l’homme plus riche du monde

Elon Musk, fondateur de Tesla, PayPal et SpaceX, vient de devenir l’homme le plus riche du monde. Avec une fortune estimée à près de 190 milliards de dollars, l’excentrique homme d’affaires détrône Jeff Bezos, l’illustre PDG d’Amazon. Elon Musk doit l’impressionnante augmentation…

bitcoin 40 000 dollars cours
Le Bitcoin passe la barre des 40 000 dollars, un record

Le Bitcoin enchaîne les records. La mère des cryptommonaies vient de franchir la barre des 40 000 dollars. En l’espace de quelques semaines, la valeur du BTC a plus que triplé. Après le crash de mars 2020, le Bitcoin profite…

huawei samsung display vendre écrans oled
Samsung annonce des bénéfices en hausse de 30 % malgré la pandémie

Samsung vient d’annoncer des bénéfices opérationnels en hausse de 25,7% pour le dernier trimestre de l’année 2020. En dépit de la crise économique et sanitaire, le géant sud-coréen a gagné 9.000 milliards de wons, soit 6,7 milliards d’euros, en l’espace de trois…

avions amazon
Amazon possède désormais ses propres avions pour effectuer ses livraisons

Amazon se lance dans l’achat d’anciens avions de ligne. Alors que l’entreprise louait jusqu’ici des cargos pour effectuer ses livraisons, elle possède désormais 11 aéronefs et prévoit d’en acquérir d’autres à l’avenir. La crise de COVID-19 a en effet fait…