Grâce à Pokémon Go, Nintendo explose Sony et sa PlayStation 4 en Bourse

Maj. le 2 février 2017 à 15 h 29 min

Pokémon Go est devenu un phénomène énorme à travers le monde, ce qui profite bien à ses créateurs. Nintendo, l’un des trois grands pontes de l’opération, vient de dépasser Sony et sa PlayStation à la Bourse japonaise.

pokemon-go-revenus

Les jeux mobiles ont toujours eu mauvaise réputation, et on ne peut pas exactement leur en vouloir : le Play Store passe ses journées à être bombardé de productions de très basses qualités donnant mauvaise image à l’ensemble. Pourtant, des petites pépites se glissent çà et là avec un potentiel énorme.

La dernière a avoir réussi à chambouler le quotidien de nombreux joueurs n’est autre que Pokémon Go, l’application de capture de Pokémon en réalité augmentée. Celle-ci est devenue en l’espace de quelques jours, et malgré le fait qu’elle ne soit pas sortie officiellement en France pour le moment, un phénomène mondial.

Il s’agit toutefois d’une « joint venture » entre Niantic Labs, son développeur, The Pokémon Company et Nintendo. Ce dernier n’est pas le plus à l’oeuvre sur le titre, mais en profite énormément et notamment en Bourse où il a retrouvé la confiance des investisseurs.

Selon Bloomberg, la valorisation boursière de Nintendo a doublé depuis la sortie de Pokémon Go, atteignant désormais 39,882 milliards de dollars. En une semaine, il aura dépassé Sony, dont l’essentiel des revenus provient désormais de sa PS4, qui reste à 38,384 milliards.

pokemon-go-nintendo-sony-bourse

Ce n’est pas le premier exploit boursier que Nintendo a réussi à faire, puisqu’il avait également engendré le volume le plus haut d’échange en une journée à la Bourse de Tokyo la semaine passée. Lorsque l’on sait que Pokémon Go génère 1 million de dollars par jour, on comprend de suite pourquoi les investisseurs sont tentés.

Toutefois, la Bourse est connue pour être « volage ». Le phénomène qu’a lancé l’application pourrait ne pas durer et ces investisseurs partir aussi vites qu’ils sont arrivés. Mais ce n’est bien sûr pas ce que l’on souhaite au constructeur / développeur.

Réagissez à cet article !
Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers articles !
Huawei menace de quitter les pays trop méfiants

Au cours d’une conférence qui se tenait en marge du Forum économique mondial, le président de Huawei a menacé que l’entreprise allait se retirer de ses partenariats dans les pays qui l’entravent. La firme réitère le rejet des accusations d’espionnage…

Nokia va supprimer 460 emplois en France d’ici 2020

Nokia vient d’annoncer un nouveau plan de suppression d’emplois en France. Afin de réduire les coûts, le constructeur finlandais va en effet supprimer 460 emplois en 2019 et 2020, soit 11% de ses effectifs.  Cette suppression de postes concerne uniquement Alcatel-Lucent…

Et si Apple rachetait Nintendo ?

Apple devrait racheter Nintendo, conseillent des analystes. Selon un rapport, le rachat de la firme nippone pourrait ainsi permettre à Apple de se positionner sur le marché du jeu vidéo. Pour mener à bien le projet, le constructeur californien dispose d’une impressionnante…