Grâce à Pokémon Go, Nintendo explose Sony et sa PlayStation 4 en Bourse

Maj. le 2 février 2017 à 15 h 29 min

Pokémon Go est devenu un phénomène énorme à travers le monde, ce qui profite bien à ses créateurs. Nintendo, l’un des trois grands pontes de l’opération, vient de dépasser Sony et sa PlayStation à la Bourse japonaise.

pokemon-go-revenus

Les jeux mobiles ont toujours eu mauvaise réputation, et on ne peut pas exactement leur en vouloir : le Play Store passe ses journées à être bombardé de productions de très basses qualités donnant mauvaise image à l’ensemble. Pourtant, des petites pépites se glissent çà et là avec un potentiel énorme.

La dernière a avoir réussi à chambouler le quotidien de nombreux joueurs n’est autre que Pokémon Go, l’application de capture de Pokémon en réalité augmentée. Celle-ci est devenue en l’espace de quelques jours, et malgré le fait qu’elle ne soit pas sortie officiellement en France pour le moment, un phénomène mondial.

Il s’agit toutefois d’une « joint venture » entre Niantic Labs, son développeur, The Pokémon Company et Nintendo. Ce dernier n’est pas le plus à l’oeuvre sur le titre, mais en profite énormément et notamment en Bourse où il a retrouvé la confiance des investisseurs.

Selon Bloomberg, la valorisation boursière de Nintendo a doublé depuis la sortie de Pokémon Go, atteignant désormais 39,882 milliards de dollars. En une semaine, il aura dépassé Sony, dont l’essentiel des revenus provient désormais de sa PS4, qui reste à 38,384 milliards.

pokemon-go-nintendo-sony-bourse

Ce n’est pas le premier exploit boursier que Nintendo a réussi à faire, puisqu’il avait également engendré le volume le plus haut d’échange en une journée à la Bourse de Tokyo la semaine passée. Lorsque l’on sait que Pokémon Go génère 1 million de dollars par jour, on comprend de suite pourquoi les investisseurs sont tentés.

Toutefois, la Bourse est connue pour être « volage ». Le phénomène qu’a lancé l’application pourrait ne pas durer et ces investisseurs partir aussi vites qu’ils sont arrivés. Mais ce n’est bien sûr pas ce que l’on souhaite au constructeur / développeur.

Réagissez à cet article !
Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers articles !
Xavier Niel investit dans Libra, la cryptomonnaie de Facebook

Xavier Niel, le fondateur d’Iliad, ferait partie des investisseurs du projet Libra, la cryptomonnaie de Facebook, aux côtés de grands noms de la tech comme Uber, Spotify et Booking. Nommée Libra, elle devrait être lancée en 2020 et servira de…

Huawei abandonne son entreprise de câbles sous-marins

Huawei vient de céder 51% des parts de Huawei Marine Networks, une filiale spécialisée dans la pose de câbles sous-marins. Banni du marché américain et bientôt privé de licence Android sur décision de Donald Trump, le groupe chinois aurait décidé de faire…

Bitcoin : le cours s’envole et atteint un nouveau record

Après une année 2018 difficile, le Bitcoin connaît un sursaut en 2019. La crytomonnaie a enregistré une hausse spectaculaire dans la nuit du 26 au 27 mai. Elle atteint un record sur les douze derniers mois et frôle les 9 000 dollars.

Huawei refuse que la Chine bannisse Apple en représailles

Huawei ne veut pas que la Chine exclut Apple du marché chinois. Ren Zhengfei, fondateur et patron du groupe, s’oppose fermement à ce que son pays natal entame des représailles contre son rival américain suite au décret promulgué par Donald…

Apple aurait voulu racheter Tesla en 2013

Apple aurait tenté de racheter Tesla en 2013, assure un analyste financier. Cette année là, la firme de Cupertino aurait même fait au groupe d’Elon Musk une proposition de rachat à hauteur de 240 dollars par action. Ce deal aurait…