Le gouvernement dit non au blocage des sites pornos

Maj. le 5 avril 2016 à 11 h 07 min

Le gouvernement vient de refuser la proposition de loi d’un député souhaitant bloquer par défaut les sites pornographiques sur notre territoire. La mesure présenterait des inconvénients importants et serait également trop difficile à mettre en oeuvre concrètement.

gouvernement refuse bloquer sites pornos candelier

L’idée venait du député de la gauche démocrate et républicaine (GDR) Jean-Jacques Candelier. Celui-ci proposait de rendre obligatoire un code d’accès pour les sites pornographiques, ou même de tout simplement les bloquer par défaut via les FAI.

Laurence Rossignol, secrétaire d’Etat à la famille, s’est vue contrainte de refuser cette proposition. Elle reconnait qu’internet facilite énormément l’accès à des contenus pornographiques par les adolescents et même les plus jeunes. Mais, selon elle, la proposition est inapplicable concrètement pour plusieurs raisons.

Techniquement, cela est « très difficile à mettre en oeuvre », notamment pour les sites étrangers qui sont « les plus nombreux et les plus consultés« . De plus, la mise à jour des sites serait extrêmement difficile (si ce n’est impossible) et les critères de choix serait difficiles à légiférer. Enfin, ces mécanismes seraient assez faciles à contourner et mettraient paradoxalement en péril certains sites inoffensifs, tels que les sites d’éducation sexuelle et de prévention.

Il est vrai que le système de blocage automatique des sites pornos est difficilement envisageable. L’expérience a déjà été tentée en grande-Bretagne, et les résultats n’étaient pas à la hauteur des espérances de David Cameron, initiateur de la loi.

Pour protéger la jeunesse de l’accès facilité aux contenus pornos via internet, la secrétaire d’Etat préconise plutôt l’utilisation de logiciels de contrôle parental. Elle souhaite également mettre l’accent sur la prévention avec de l’éducations sexuelles pour les plus jeunes, ainsi qu’une mise en garde contre les stéréotypes sexistes et inégalitaires véhiculés par la plupart des sites pornographiques.

via

 

Réagissez à cet article !
Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers articles !
Microsoft Edge va supporter les extensions Chrome

Microsoft Edge va supporter les extensions disponibles pour Google Chrome quand le développement de la prochaine version du navigateur, avec le moteur de rendu Chromium, sera achevé. Cette nouvelle mouture ne devrait d’ailleurs pas être seulement disponible sur les ordinateurs…