Yahoo et Firefox s’entraident et font reculer Google aux USA

Maj. le 11 décembre 2018 à 11 h 08 min

Cela faisait 10 ans que Mozilla Firefox était doté de Google comme moteur de recherche par défaut, c’était dû à un accord de financement de la part de Google qui a permis au navigateur de prendre son envol et d’assurer les statistiques pour le moteur de recherche. Depuis ce mois de décembre les choses ont changé, enfin uniquement pour les Etats-Unis jusqu’ici, Yahoo est maintenant le nouveau moteur de recherche par défaut.

Google vs Yahoo Graphique USA

Les effets de cette nouvelle alliance se font d’ores et déjà ressentir sur le marché américain des moteurs de recherche, en l’espace d’un mois Google est passé 77,3% à 75,2%. Certes le géant de la recherche reste très loin devant ses concurrents, mais c’est la première fois depuis 2008 que ce pourcentage est aussi bas. Yahoo quant à lui est passé de 8,6% à 10,6%, alors que Bing et les autres sont restés stables.

Nul doute que ces 2% d’utilisateurs ne sont pas passés à Yahoo sur un coup de tête, cette tendance s’accorde tout à fait avec la mise en place de l’accord. Même si ce navigateur n’est que la quatrième plus utilisé aux Etats-Unis, ce changement de navigateur par défaut a fait mouche et Yahoo doit être bien content d’avoir mangé ces 2% au géant de Mountain View.

  • A lire également : Microsoft prépare Spartan, son nouveau navigateur web !
Google vs Yahoo Graphique USA

Pour autant Yahoo ne va pas rattraper Google dans les mois à venir et même les années à venir, Firefox n’a été utilisé que par 13,68% en moyenne des utilisateurs américains sur ces 9 derniers mois et bien que son impact soit significatif, il n’est pas énorme. On est loin du niveau de Google Chrome ou encore Internet Explorer qui se battent tous deux pour la première place continuellement et qui ont respectivement 33,04% et 31,47% sur la même période.

Ce nouvel accord n’est cependant pas anodin, Firefox ne veut plus dépendre de Google de qui il dépend quasiment totalement financièrement. C’est aussi ce pour quoi Firefox a décidé d’ajouter de la pub ainsi il diversifie ses revenus. Le navigateur fait tout pour se détacher du géant Google et de son écrasante domination sur les navigateurs, premièrement en changeant d’allier avec Yahoo.

Après avoir voulu concurrencer YouTube, Yahoo veut s’attaquer à la base même du géant Google : son moteur de recherche. Cette tendance que lance ce nouveau partenariat va-t-elle encore faire du changement ? Où la courbe va-t-elle se stabiliser après avoir atteint les limites de Firefox ?

Via

Réagissez à cet article !
Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers articles !
Huawei va réduire sa production d’un tiers jusqu’en 2020

Huawei a décidé de réduire sa production d’un tiers jusqu’en 2020, annonce Ren Zhengfei, fondateur du groupe chinois. Banni du marché américain et bientôt privé de licence Android, le constructeur va en effet couper dans ses frais de production à hauteur de 30…

Xavier Niel investit dans Libra, la cryptomonnaie de Facebook

Xavier Niel, le fondateur d’Iliad, ferait partie des investisseurs du projet Libra, la cryptomonnaie de Facebook, aux côtés de grands noms de la tech comme Uber, Spotify et Booking. Nommée Libra, elle devrait être lancée en 2020 et servira de…

Huawei abandonne son entreprise de câbles sous-marins

Huawei vient de céder 51% des parts de Huawei Marine Networks, une filiale spécialisée dans la pose de câbles sous-marins. Banni du marché américain et bientôt privé de licence Android sur décision de Donald Trump, le groupe chinois aurait décidé de faire…

Bitcoin : le cours s’envole et atteint un nouveau record

Après une année 2018 difficile, le Bitcoin connaît un sursaut en 2019. La crytomonnaie a enregistré une hausse spectaculaire dans la nuit du 26 au 27 mai. Elle atteint un record sur les douze derniers mois et frôle les 9 000 dollars.

Huawei refuse que la Chine bannisse Apple en représailles

Huawei ne veut pas que la Chine exclut Apple du marché chinois. Ren Zhengfei, fondateur et patron du groupe, s’oppose fermement à ce que son pays natal entame des représailles contre son rival américain suite au décret promulgué par Donald…

Apple aurait voulu racheter Tesla en 2013

Apple aurait tenté de racheter Tesla en 2013, assure un analyste financier. Cette année là, la firme de Cupertino aurait même fait au groupe d’Elon Musk une proposition de rachat à hauteur de 240 dollars par action. Ce deal aurait…