Google risque un nouveau procès pour monopole de ses services sur Android

Alors que Google subit déjà certaines pressions dans différents pays européens comme l’Espagne ou les Pays-Bas, le géant américain pourrait fort bien se retrouver au cœur d’un nouveau procès qu’il va tout faire pour éviter, cette fois-ci, dans son propre pays, les USA.

Google
Google risque un nouveau procès aux USA.

Comme nous l’apprend aujourd’hui l’agence de presse Reuters, la firme de Mountain View est actuellement accusée de pratiques anticoncurrentielles et raison de la manière dont elle met en avant ses services et applications sur les terminaux Android. Une affaire dont l’élément déclencheur a été une simple plainte déposée par deux utilisateurs américains devant le tribunal de San José, en Californie.

Comme vous le savez déjà, lorsque vous achetez un smartphone sous l’OS de Google, les services de la firme (Maps, Gmail, Hangouts,…) sont préinstallés. Une façon de les pousser vers l’utilisateur pour que ce dernier n’ait pas à aller chercher du côté de la concurrence. A noter d’ailleurs qu’il n’est pas le seul puisque certains constructeurs comme Samsung font la même chose par le biais de leurs surcouches utilisateur.

Par conséquent, l’utilisateur ayant déjà tous les éléments en main, il dipose donc de tous les services dont il a besoin et ira rarement chercher à remplacer Google Search par Microsoft Bing, par exemple. Et c’est justement ce point qui a été mis en avant dans la plainte déposée par les deux utilisateurs qui reprochent au géant de limiter l’accès aux services de la concurrence.

Pour sa défense, Google a déjà fait valoir dans ses documents judiciaires que le recours collectif devrait être rejeté dans la mesure où la mesure où l’utilisateur est libre d’utiliser les services de la concurrence s’il le souhaite. Les deux plaignants ont, pour leur part, rétorqué que les consommateurs ne ne savaient pas comment changer les paramètres par défaut de leur smartphone ou ne voulaient tout simplement pas s’en donner la peine.

A noter que du côté de l’Europe, c’est un véritable feuilleton qui se déroule avec un nouvel épisode chaque jour, en particulier du côté de l’Espagne ou la société a tout bonnement décidé de supprimer le service Google Actualités pour éviter que celui-ci se retrouve taxé.

Réagissez à cet article !
Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers articles !
Winamp : le lecteur musical fait son grand retour en 2019

Winamp fait son grand retour et a droit à une toute nouvelle version pour 2019. Le logiciel veut revenir sur « tous les appareils » et redevenir le lecteur musical numéro 1. Pour cela, il devrait permettre aux utilisateurs de regrouper tous…

Microsoft : Paul Allen, cofondateur de l’entreprise, est décédé

Paul Allen, le célèbre cofondateur de Microsoft, est décédé le lundi 15 octobre 2018 des suites d’un cancer. Milliardaire, philanthrope et passionné de sport, l’homme de 65 ans avait déjà survécu deux fois au cancer. L’annonce de sa disparition a…