Google travaille sur une batterie flexible, plus petite et plus sûre

Maj. le 26 février 2017 à 15 h 08 min

Dans le Wall Street Journal de ce vendredi, nous apprenions que Google avait formé un petit groupe de personnes au sein du Google X Lab pour tester les technologies de batterie que les autres utilisaient. Le but était de savoir si la firme de Mountain View pouvait utiliser l’une de ces technologies pour ses propres appareils que ce soit les smartphones, tablettes ou encore les objets connectés. Sur ce plan-là, il y a du nouveau.

google x lab batterie

Ce fameux groupe a été initialement formé en 2012, celui qui le dirige n’est autre qu’un ancien expert en batterie d’Apple, Ramesh Bhardwaj. Après avoir essayé ce qui se faisait ailleurs, le géant du net a conclu qu’il fallait créer ce nouveau type de batterie en interne. Actuellement un projet est en cours à ce sujet-là, Google travaille sur une batterie flexible très particulière.

En effet, ce projet change la base de la batterie, celle-ci ne serait plus composée d’éléments chimiques liquides, mais solides. Cela ne doit pas vraiment vous parler pour le moment, concrètement, cela permettra de produire des batteries plus petites, plus fines et plus sûres. Une taille réduite pour une capacité similaire, c’est tout l’intérêt du projet qui sera parfait pour tous nos appareils nomades.

Des projets sur un nouveau type de batterie, il y en a à la pelle, que ce soit par des petites start-ups du monde entier ou les géants de l’industrie qui ont besoin de prendre le dessus sur ce terrain. Bien que beaucoup d’entre eux promettent des améliorations énormes, cela reste la théorie et on est très loin d’une possible utilisation commerciale. Tout le monde tente de trouver la batterie de demain, celui qui trouvera aura un avantage certain.

La batterie de nos appareils est le réel problème, sur tous les autres composants nous arrivons à améliorer sans cesse, mais ce qui alimente tout le reste des composants peine à réellement évoluer depuis des années. Nos batteries lithium-ion sont vouées à disparaître, mais il faudra que son successeur soit réellement meilleur.

Le souci est de pouvoir allier capacité, petite taille, longue durée de vie et prix accessible. Google a d’ailleurs déjà « tué » un autre projet de batterie, espérons que celui-ci soit vite rentable pour que nous puissions en profiter. Pensez-vous que Google en soit capable ?

Via

Réagissez à cet article !
Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers articles !
Pourquoi il ne faut jamais laisser le smartphone se charger toute la nuit

La question de savoir s’il préférable ou pas de laisser son smartphone en charge toute la nuit revient régulièrement. Sans parler des éventuels impacts sur l’usure de la batterie, il faut également tenir compte de la dépense énergétique et de la façon dont celle-ci se reportera sur notre facture d’électricité. Aujourd’hui, une étude menée par professeur de l’université de Cambridge, David MacKay et relayée par Techradar tente de répondre à toutes nos questions sur le sujet.