Google tente de calmer les Youtubers suite au durcissement de sa politique

 

Il y a quelques jours, Google a mis un gros coup de massue dans dans le monde innocent des youtubers. Il décida de revoir sa politique en matière de respect de droit d’auteurs et de monétisation des vidéos. Une immense fronde s’était alors immédiatement soulevée.

Comme nous l’avions appris, depuis la semaine dernière le système Content ID compare les vidéos uplaodées sur Youtube à une base de donnée qui répertorie les œuvres protégées comme des scènes de films, des musiques ou des extraits de jeux-vidéos. Tout ceci a eu pour conséquence la suppression d’un très grand nombre de vidéos et même parfois de chaines entières en facilitant considérablement les revendications pour droits d’auteurs.

youtube nouvelles conditions

C’est particulièrement vrai pour les youtubers affiliés au monde du jeu vidéo malgré le fait que les éditeurs restent distants avec cette nouvelle politique. Certains vont même jusqu’à soutenir les youtubers et pour cause, ceux-ci leurs font énormément de publicité. L’ennui viendrait plutôt des musiques de fond qui accompagnent certains extraits qui peuvent également être protégées et gêner les ayants droit. Ces derniers peuvent ensuite réclamer la suppression du contenu ou empêcher sa monétisation.

Suite au durcissement de la politique de Youtube, Google cherche à calmer les créateurs

Face à ce délicat problème, compte-tenu du fait que certains vivent de cette activité, Google tente tout doucement de calmer le jeu. Dans une lettre publiée sur le site Kotaku envoyée à un certain nombre de youtubers, il essaie d’apporter des solutions sans toutefois s’excuser outre-mesure ni revenir sur ses positions. Ces solutions ne sont pas très commodes puisqu’il conseille tout simplement aux créateurs, pour leurs prochaines vidéos, d’utiliser des musiques … Libres de droit.  Pour le contenu déjà uplaodé, il se contente de dire en substance qu’il n’y a pas grand chose à faire.

Le problème principal est donc bel et bien la musique. A ce titre, il peut être judicieux de rappeler que l’entreprise prépare pour 2014 une offre de chaines musicales payantes. Sans vouloir être cynique, il y a fort à parier que cet épisode turbulent n’y est pas du tout étranger. Durant les négociations avec les différentes grosses compagnies concernées, l’un des termes essentiels était de mettre en place des conditions plus contraignantes concernant les droits d’auteurs sur la musique.



Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque jour, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Réagissez à cet article !
Demandez nos derniers articles !
Youtube logo
Youtube expérimente les publicités audio comme à la radio

Youtube est beaucoup utilisé pour écouter de la musique, que ce soit en Premium ou même en gratuit. Cependant, les publicités diffusées par la plate-forme ne sont pas adaptées à l’écoute seule, et Youtube veut changer ça en incitant les…

hold up documentaire polémique youtube
Hold-up, le documentaire sur le coronavirus fait polémique sur YouTube

Hold-up, le documentaire qui prétend lever le voile sur les complots derrière la pandémie de coronavirus, continue de faire polémique sur YouTube. Après avoir été supprimé de plateformes payantes comme Vimeo VOD, le film a été partagé en masse sur le site…

Youtube logo
YouTube permet enfin de régler la qualité des vidéos par défaut

YouTube permet enfin aux internautes de définir la qualité des vidéos par défaut. Promise depuis des mois, une nouvelle option beta laisse les utilisateurs régler la qualité des séquences sur haute, basse ou automatique en accédant directement aux réglages. Lors des…