Google + serait-il le futur de Google ?

Maj. le 5 avril 2016 à 23 h 26 min

Dès que l’on regarde d’un bon œil Google+, il est coutumier de devoir affronter une armée de trolls dans la minute. Il est vrai que le réseau social voit son audience augmenter très lentement et n’est pas l’un des plus actifs. Cela n’a pas effrayé le magazine Ars Technica qui, dans une récente analyse, défend la plate-forme et va même plus loin en y voyant le futur de Google, rien que ça.

Le journal décrit Google+ comme étant le réseau social «On en a un aussi» de Google. Pour lui, peu importe les chiffres moyens, le réseau dispose d’un énorme avantage sur ses concurrents, c’est sa connectivité et sa centralité. Tous les services de Google y sont liés, les commentaires de youtube, le moteur de recherche ou encore le google Play store.

google+ avenir

Google + : la « prochaine version de Google »?

Le journal s’appuie sur les propos de Steve Grove, responsable des partenariats communautaires de Google +, lors d’un entretien au magazine Mint qui a tout à fait conscience de ce grand atout : « Nous avons consolidé les différents services, si bien qu’ aujourd’hui la recherche, Youtube ou le Google Play Store sont tous liés à Google+. ». Il continue en déclarant que «  Google+ est d’une certaine façon la prochaine version de Google ».

Grove considère d’ailleurs que le mobile est un élément essentiel pour affirmer cette stratégie tant l’activité mobile croit sur Google +. Il s’agirait d’une forte valeur ajoutée notamment parce que les pages Google + sont désormais référencées dans le moteur de recherche. Le responsable compte sur ce bel effet de levier pour démultiplier le succès du réseau social dans les prochaines années.

Le magazine Ars Techiva y croit également et quand on y réfléchit, c’est plutôt rationnel. Cependant, Google ferait mieux d’avancer à pas de loup la dessus, l’entreprise à déjà eu quelques problèmes récemment en faisant l’auto-promotion de ses propres services via un abus de position dominante. Ça serait trop bête qu’à vouloir être partout, il finisse par ne plus être nulle part.

Via

Réagissez à cet article !
Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers articles !
Internet : nous sommes 4,2 milliards d’internautes dans le monde

4,2 milliards d’internautes dans le monde. Nous sommes de plus en plus nombreux à pouvoir accéder à internet, notamment grâce aux smartphones, et cela se ressent dans les chiffres. Premiers bénéficiaires de cette nouvelle audience : les réseaux sociaux comme…