Google se défend de lire les emails de ses utilisateurs ! (MàJ)

Maj. le 10 avril 2016 à 13 h 59 min

[Mise à Jour]

Nous vous annoncions en début de semaine que Microsoft s’était permis de lire les emails privés de différents utilisateurs dans le cadre d’une enquête interne. Le célèbre journal britannique The Guardian avait quant à lui rappeler que Microsoft n’était pas un cas isolé puisque d’autres grandes firmes, Apple, Yahoo et Google pour ne pas les citer, procédaient de la même manière. Si ces firmes s’étaient dans un premier temps refusées à tout commentaire, Google a rompu le silence et se défend de lire les emails de ses utilisateurs.

google jure ne pas lire les mails de ses utilisateurs

Mike Arrington, fondateur de TechCrunch, était même allé plus loin en affirmant que Google avait utilisé un échange d'emails comme preuve dans le cadre d’une enquête interne. A travers un communiqué officiel, Kent Walker, directeur juridique de Google, explique ceci « Mike fait ici des accusations graves – que Google a ouvert les emails dans son compte Gmail » avant d’ajouter : « Alors que nos conditions d’utilisation peuvent légalement autoriser cet accès, nous n’avons jamais fait cela et il m’est difficile d’imaginer des circonstances où nous aurions dû enquêter sur une fuite de cette façon ».

Reste que le timing tombe mal pour Google qui est non seulement attaqué par UFC Que Choisir en France (L’UFC Que Choisir attaque Facebook, Twitter et Google+) mais également aux Etats-Unis où la firme est attaquée par une association l’accusant de s’introduire dans la vie privée de ses utilisateurs. Partagez votre point de vue à ce propos. Peut-on faire confiance à ces grandes firmes ou non ?


 

La protection de la vie privée et des données est devenue une priorité pour de nombreux utilisateurs. Cette « nouvelle » priorité a suivi une prise de conscience opérée notamment suite aux révélations d’Edward Snowden concernant la surveillance de masse réalisée par la NSA. De nombreux éléments ont, depuis, fait leur apparition concernant l’exposition des données privées en ligne et ont de quoi rendre parano n’importe lequel d’entre nous. Aujourd’hui, on apprend par exemple que Google, Microsoft, Apple et Yahoo s’autorisent le droit de lire les emails de leurs utilisateurs.

Dans le cadre d’une enquête interne concernant un ex-employé qui aurait dérobé sa propriété intellectuelle pour la transmettre à un bloggeur français, Microsoft s’est octroyé le droit de lire les emails de cet employé sur son compte hotmail. Ce n’est pas tout puisque la firme a également lu les emails du bloggeur en question. Des intrusions qui ne sont pas sans conséquences puisque celles-ci ont débouché sur une arrestation aux Etats-Unis.

Alors que Microsoft stipule clairement dans ses conditions d’utilisation qu’il garde le droit d’accéder aux contenus de ses utilisateurs si sa propriété est en danger, il a néanmoins été victime d’accusations de violations de vie privée ou, plus exactement, violations de correspondances privées d’un utilisateur. Alors que Google annonce que gmail sera crypté pour mieux protéger nos données, Microsoft annonce quant à lui vouloir prochainement renforcer ses politiques internes concernant ce genre d’évènements.

« Nous ne réaliserons pas de recherche dans les emails d’un client ou d’autres services en dehors de circonstances qui justifieraient une ordonnance d’un tribunal, si une était disponible » déclare John Frank, vice-président des affaires juridiques de Microsoft. D’autres grandes firmes procèdent également de la même manière. Ainsi, Google, Apple et Yahoo disposent tous trois dans leurs conditions d’utilisation d’une « clause » leur permettant d’accéder aux contenus de leurs utilisateurs.

Si Microsoft affirme désormais que ce genre de manoeuvre n’aura lieu qu’en accord avec la justice, les trois autres firmes se sont refusées à tout commentaire et pourraient donc en faire ainsi autant qu’ils le souhaitent. Evidemment, si vous n’avez rien à vous reprocher, vous n’avez pas à vous sentir concernés. Cependant, une telle intrusion dans la vie privée ne ferait plaisir à personne, y compris à un employé de la NSA. N’hésitez pas à partager votre opinion concernant cette possible intrusion dans vos emails. Cautionnez-vous ce genre de comportement ?

Via

Réagissez à cet article !
Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers articles !
iOS 13 : comment installer la bêta

iOS 13 est désormais officiel, et les plus impatients peuvent d’ores et déjà installer la bêta… à condition d’être développeur, pour le moment – une bêta plus grand public sera prochainement disponible. Voici comment installer la bêta quel que soit…

iPadOS : voici la liste des iPad compatibles

iPadOS va remplacer iOS sur les tablettes Apple à la rentrée 2019. Un système d’exploitation plus adapté aux grands écrans et à la puissance des iPad qui reprend certaines fonctionnalités de macOS. Mais tous les modèles n’y ont pas droit…

iTunes : que va faire Apple avec vos achats ?

iTunes va-t-il disparaître avec tous les contenus achetés par les utilisateurs ? Non, ils pourront continuer d’en profiter sur les nouvelles applications qui remplacent le service culte d’Apple. Et d’ailleurs, iTunes lui-même n’est pas mort : la plateforme sera toujours…

iOS 13 : voici la liste des iPhone compatibles

iOS 13 sera absent des iPhone 5s et iPhone 6, qui vont devoir rester sous iOS 12. Apple arrête de proposer des mises à jour de fonctionnalités sur ces deux appareils. Trois modèles de tablettes sont aussi abandonnés et ne…

Keynote WWDC 2019 Apple : récapitulatif des principales annonces

Apple tient une nouvelle keynote dans le cadre du WWDC 2019 – son événement annuel dédié généralement aux annonces services et logiciel. Mais qui comporte parfois également quelques annonces matériel (hors iPhone et iPad). Voici comment suivre le live de…

Apple lance iPadOS pour tenter de tuer le PC

Apple vient de profiter de sa keynote WWDC2019 pour faire une annonce sur les iPad : leur système d’exploitation prend son indépendance d’iOS 13, et est rebaptisé iPadOS. Au passage, la firme a fait un certain nombre d’efforts pour rendre…