Google va révolutionner les mots de passe dans Android avant 2017

Et si votre smartphone était capable de savoir que c’est bien vous qui le prenez en main sans avoir à utiliser un mot de passe ? Google a visiblement trouvé la formule magique. Le géant souhaiterait révolutionner les mots de passe dans Android avant 2017.

google revolutionner mot passe

Aujourd’hui, pour sécuriser votre smartphone les méthodes sont nombreuses : mots de passe, lecteur d’empreinte, scanner d’iris, reconnaissance faciale, reconnaissance vocale etc. Si certaines méthodes s’avèrent simples et efficaces, cela ne semble pas suffisant pour Google.

La division ATAP de l’entreprise travaille en effet depuis quelques années maintenant sur un projet baptisé Abacus. Le but : remplacer les mots de passe et autres moyens d’authentification par une détection des habitudes de l’utilisateur.

Pour faire simple, la technologie utilisée par Google, et dévelopée en collaboration avec 33 universités américaines, va utiliser les données de plusieurs systèmes d’authentification. Ces données compilées permettront d’établir un Trust Score, c’est-à-dire un score de confiance.

Pour faire simple, lorsque vous utiliserez votre smartphone, les données portant sur votre voix, votre position géographique, la reconnaissance de votre visage ou encore votre rythme de frappe sur le clavier seront récoltées. Elles seront ensuite analysées pour établir ce score de confiance. En gros, Google va réunir plusieurs facteurs assurant que c’est bien le propriétaire du smartphone qui l’utilise.

Lorsque le Trust Score ne sera pas assez élevé, alors l’application demandera le mot de passe. Notons que l’éditeur d’une appli pourra choisir lui-même le Trust Score minimum à atteindre pour accéder à son application. Plus le programme traitera des données sensibles, plus ce score sera élevé.

Car oui, le projet Abacus s’avère pertinent concernant les mots de passe des applications. Car pour établir son Trust Score, le système va analyser en permanence ce que fait l’utilisateur.

Google souhaiterait donc mettre en place ce système avant 2017. Techcrunch explique que la firme de Mountain View a déjà conçu des Trust API qui seront testées par des établissements financiers. Le géant américain souhaiterait que tout soit prêt cette année pour une généralisation dès 2017. En attendant peut-être de voir Google supprimer définitivement les mots de passe, comme il compte le faire avec Apple.

Réagissez à cet article !
Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers articles !
Chrome : 85% des extensions se moquent de votre vie privée

Une étude Duo Labs autour des extensions Chrome révèle que 85% d’entre elles n’ont aucune politique en matière de vie privée – un document qui explique clairement comment vos données seront utilisées en cas de collecte. Pour en arriver à…

Attention, ce câble USB peut pirater n’importe quel ordinateur

Ce câble USB modifié permet à un attaquant de pirater n’importe quel ordinateur. Conçu par un chercheur en cybersécurité, cet accessoire peut réagir à des commandes à distance transmises par un pirate. Bientôt produit en masse, il est destiné à mettre en garde le grand public…

Pourquoi il ne faut pas mettre sa date d’anniversaire sur internet

Une date d’anniversaire peut sembler être une information publique. Les dates d’anniversaire sont pourtant utilisées dans de nombreux services du web et peuvent être mises à parti par des pirates pour accéder à des informations sensibles comme votre compte en…

Reconnaissance faciale : la liste des smartphones vraiment sécurisés

La reconnaissance faciale se démocratise sur les smartphones. Pourtant, la technologie qu’il y a derrière n’est pas toujours suffisamment sécurisée. L’association de consommateur néerlandaise Consumentenbond dresse la liste des smartphones que l’on peut duper avec une simple photo, et ceux…

Comment mieux choisir ses mots de passe

La gestion des mots de passe est une vraie galère aujourd’hui. Nous avons des dizaines de comptes, difficile de se souvenir de tous les identifiants. Sans compter qu’il faut des mots de passe sécurisés et variés. Mais alors comment bien choisir ? On vous dit tout.

La France va payer des hackers afin de renforcer sa cyberdéfense

La France veut renforcer sa cyberdéfense. La ministre des Armées Florence Parly a annoncé l’arrivée d’un programme récompensant financièrement les hackers qui trouvent des failles de sécurité dans ses systèmes. Et pousse les industriels à suivre le pas.  Afin de…