Google prépare la publicité ciblée pour nos TV !

 

Google et la publicité, une vraie histoire d’amour. Depuis ses débuts, la firme de Mountain View a décidé d’offrir gratuitement la plupart de ses services. Ses sources de revenus : la publicité. Sur le web, nous sommes tous habitués à les voir, sur nos smartphones et tablettes aussi.

Mais comme vous le savez, Google commence à débarquer sur nos télévisions. La Freebox Mini 4K et la Bbox Miami intègrent les services de Google avec Android TV (la Bbox Miami sera mise à jour dans quelques mois). Evidemment, là encore les services de Google sont gratuits. Et là encore, pour se rémunérer, la firme envisage d’intégrer la publicité ciblée dans nos TV.

google publicites ciblees tv
Google is watching you !

Pour le moment, Google n’est pas présent dans la plupart des TV des français mais il se pourrait que dans quelques années ce soit le cas. Ainsi, l’entreprise est déjà en train de préparer ce qui lui permettra de générer du chiffre d’affaires : la publicité ciblée.

Dans un premier temps, le géant américain a décidé d’effectuer des tests aux Etats-Unis. Depuis peu, le service est donc en place dans la ville de Kansas City. Pour le moment, seuls les abonnés à l’offre de fibre de Google, Google Fiber, sont concernés par ce test grandeur nature.

Concrètement, comment se présente cette publicité ciblée ? Les abonnés à Google Fiber de Kansas City peuvent recevoir des publicités en fonction de leur historique ou en fonction de leurs désirs du moment sur leur TV (ou n’importe quel autre écran).

Ces publicités seront diffusées pendant des pauses publicitaires existantes, en même temps que les publicités nationales, pour les directs et les programmes enregistrés sur les enregistreurs numériques. – Google –

Pour ceux qui craignaient la surenchère de publicités, Google se veut “rassurant”. Les publicités n’apparaîtront pas de manière inopinée et remplaceront simplement celles déjà existantes. Et pour que les utilisateurs se sentent libres de choisir entre les pubs nationales ou les pubs ciblées de Google, ils pourront activer ou désactiver la fonction de Google à leur guise.

Visiblement, ces nouvelles publicités ciblées pour nos TV intéressent les marques. Samsung a déjà annoncé travailler sur un système similaire. Car en France, pour le moment, si Google se fait rare dans nos TV, il se pourrait qu’il les envahisse bientôt via les box et les nouvelles télévisions.

Via



Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque jour, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Réagissez à cet article !
Demandez nos derniers articles !
bitcoin
Bitcoin : le cours chute lourdement sans effacer les gains de 2020

Le Bitcoin a connu une lourde chute ce lundi, passant d’un maximum de 34.135 euros le 8 janvier à un minimum de 22.500 euros dans les premiers échanges lundi. Depuis le cours très volatile de la cryptomonnaie s’est stabilisé autour…

tesla elon musk bourse
Elon Musk détrône Jeff Bezos et devient l’homme plus riche du monde

Elon Musk, fondateur de Tesla, PayPal et SpaceX, vient de devenir l’homme le plus riche du monde. Avec une fortune estimée à près de 190 milliards de dollars, l’excentrique homme d’affaires détrône Jeff Bezos, l’illustre PDG d’Amazon. Elon Musk doit l’impressionnante augmentation…

bitcoin 40 000 dollars cours
Le Bitcoin passe la barre des 40 000 dollars, un record

Le Bitcoin enchaîne les records. La mère des cryptommonaies vient de franchir la barre des 40 000 dollars. En l’espace de quelques semaines, la valeur du BTC a plus que triplé. Après le crash de mars 2020, le Bitcoin profite…

huawei samsung display vendre écrans oled
Samsung annonce des bénéfices en hausse de 30 % malgré la pandémie

Samsung vient d’annoncer des bénéfices opérationnels en hausse de 25,7% pour le dernier trimestre de l’année 2020. En dépit de la crise économique et sanitaire, le géant sud-coréen a gagné 9.000 milliards de wons, soit 6,7 milliards d’euros, en l’espace de trois…

avions amazon
Amazon possède désormais ses propres avions pour effectuer ses livraisons

Amazon se lance dans l’achat d’anciens avions de ligne. Alors que l’entreprise louait jusqu’ici des cargos pour effectuer ses livraisons, elle possède désormais 11 aéronefs et prévoit d’en acquérir d’autres à l’avenir. La crise de COVID-19 a en effet fait…