Google Project Fi : c’est officiel, Google est un opérateur mobile !

Maj. le 4 mai 2015 à 11 h 07 min

Nous vous en avons parlé à plusieurs reprises, c’est maintenant officiel : Google est un opérateur mobile. Le géant américain a présenté officiellement son offre aujourd’hui. Voici tout ce qu’il faut en savoir.

google project fi officiel operateur mobile

Hier, nous vous mentionnions que Google allait annoncé d’un moment à l’autre son offre mobile. C’est désormais chose faite. Le géant américain a présenté Project Fi cette nuit réservé pour le moment au marché américain.

Project Fi vise à vous mettre sur le meilleur réseau quel que soit l’endroit où vous allez – Google –

Comme prévu, Google a choisi d’être un MVNO. Les abonnés utilisent le réseau de Sprint et T-Mobile, respectivement 3ème et 4ème opérateur aux Etats-Unis.

Une fois que vous êtes connectés, nous vous aidons à sécuriser vos données en les cryptant. Quand vous n’êtes pas en wifi, nous vous déplaçons entre les réseaux de nos partenaires qui assurent le débit le plus rapide. – Google –

La firme de Mountain View a confirmé aussi que son offre permettait de basculer automatiquement sur le meilleur réseau. Ainsi, le smartphone d’un utilisateur se connectera soit sur un réseau Wifi soit sur le réseau 4G de Sprint ou de T-Mobile selon la qualité du débit.

A partir de 20 dollars par mois sur invitation et avec un Nexus 6

La grande inconnue de l’offre mobile de Google restait le prix. La firme frappe fort puisqu’elle va proposer un forfait à partir de 20 dollars par mois. A ce prix, les abonnés profiteront des appels vocaux en illimité, des SMS en illimité, des appels et SMS via Wifi, et d’une couverture internationale dans plus de 120 pays.

Pour la data, il faut ajouter 10 dollars par mois pour 1 Go, 20 dollars pour 2 Go et jusqu’à 100 dollars pour 10 Go. Pour les utilisateurs français, cela peut paraître beaucoup (pour 3 Go de data on atteint 50 dollars par mois), mais pour les américains, habitués à des forfaits bien plus élevés, c’est une offre très alléchante.

D’autant que le gros avantage de l’offre mobile de Google, c’est que la firme rembourse la data non consommée. Ainsi un utilisateur qui paierait 20 dollars pour 2 Go et qui ne consommerait finalement que 1,5 Go se verrait remboursé de 5 dollars. Plutôt pas mal non ?

Enfin, et c’est aussi un élément qui avait fuité, l’offre mobile de Google ne sera compatible dans un premier temps qu’avec le Nexus 6. Et pour pouvoir en profiter, il faudra demander une invitation à Google.

Via



Réagissez à cet article !
Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers articles !
eSIM : Bouygues Télécom décale son lancement à cause du confinement

L’eSIM n’arrivera pas tout de suite chez Bouygues Télécom. Suite aux mesures de confinement contre le coronavirus, l’opérateur a préféré décaler l’arrivée de la carte virtuelle en France jusqu’à nouvel ordre. Néanmoins, le télécom précise que tout est déjà prêt…

Freebox V8 : Free reporte la sortie à cause du coronavirus

Free a décidé de reporter la sortie de la nouvelle Freebox V8 de quelques mois suite à l’épidémie de coronavirus qui se propage en France. La Freebox abordable débarquera finalement avant la fin de cette année, annonce le FAI. Début…

5G : tout ce qu’il faut savoir sur le réseau du futur

La 5G, on en entend parler de plus en plus. Ce réseau du futur, tous les industriels y croient. Il permettra de nous faire vivre dans un monde ultra-connecté où les voitures se déplaceront en toute autonomie. Entre autre.

Freebox V8 : elle s’appellerait en fait Freebox POP

La Freebox V8 s’appellerait en fait Freebox POP, révèle une nouvelle fuite. La nouvelle box abordable de Free vient en effet d’être certifiée par Google. Comme prévu, le boîtier TV qui l’accompagne tourne donc sous Android TV. Découvrez les dernières informations disponibles.  La…

Free et SFR sont les champions des résiliations par courrier en 2019

Free et SFR sont les deux opérateurs qui ont enregistré le plus de résiliations par lettres recommandées en 2019. Les deux télécoms représentent chacun un tiers des résiliations par courrier demandées via le service resilier.com. C’est déjà la seconde fois que l’Observatoire…