Alors que Flash aura été la star des sites internet des années 90, il est temps de tourner une page et Google va en ce sens en annonçant que celui-ci sera poussé vers la sortie dès cette année. Chrome va quant à lui passer au HTML 5 par défaut.

Flash Player

Nous allons vous parler d’un temps que les moins de 20 ans ne peuvent pas connaître… Celui où Flash était passé du sauveur de l’Univers selon Queen à celui d’internet selon les années 1990, où l’on a enfin pu connaître l’animation sur les pages web grâce au logiciel développé par Macromedia puis racheté par Adobe.

Si vous n’aviez pas de « splash page » animée à cette époque sur votre site internet, vous étiez définitivement passés de mode. Mais cette dernière est bien sûr volatile, et la puissance exigée par l’outil n’aura pas plus à l’ère du mobile. Poussé par Apple, celui-ci a donc petit à petit disparu. Android aura été le dernier bastion où Flash Player était encore supporté jusqu’à peu.

Certains résistent toutefois encore et toujours à l’envahisseur HTML 5 qui aura intégré en son sein des techniques d’animation bien plus souples et légères, sans avoir besoin d’un plugin. Mais ces sites devraient vite se mettre à jour puisque les développeurs de Chromium ont pris la décision de pousser le Flash vers la sortie.

Pour cela, la lecture via le plugin intégré au navigateur Chrome sera désactivée au profit du HTML 5 d’ici le quatrième trimestre 2016. Il faudra donc l’activer site par site pour pouvoir continuer à l’utiliser passé cette date.

Une décision qui est extrêmement compréhensible, puisque Flash Player occasionne désormais plus de failles de sécurité critiques qu’un véritable outil de construction de pages web.

C’est bien simple : même Adobe ne veut plus en entendre parler et pousse les développeurs à passer au HTML 5. Il reste toutefois un outil de choix dans la création de projets animés, et est encore utilisé pour quelques cartoons sur le net.

La disparition de Flash player va-t-elle vraiment vous importer ? Mais plus important, ne nous laissez pas seuls dans notre vieillesse et montrez-nous que vous aussi, vous avez connu internet dans les années 90.

Réagissez à cet article !
Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers articles !
Dark web : les dealers se mettent eux aussi au Black Friday

Les dealers se mettent eux aussi au Black Friday sur le dark web. Les cybercriminels profitent de cet événement commercial pour vendre leurs produits illicites à prix cassé. La drogue, les cartes de crédit volées, et les logiciels de piratage…

Amazon, eBay et Wish sont accusés de vendre des produits explosifs et mortels

Chargeur qui explose, sèche-cheveux qui s’enflamme… Une association britannique accuse eBay, Amazon et Wish de commercialiser des produits électriques potentiellement mortels. Les géants du e-commerce sont dans le collimateur de l’Electrical Safety First, une association britannique à but non lucratif….

Internet : un Français sur six est incapable de s’en servir

Un Français sur six ne sait pas se servir d’Internet, annonce une étude de l’Insee. En 2019, une importante partie de la population ne dispose en effet toujours pas d’accès au web. De plus, de nombreux usagers quotidiens d’Internet manquent…

Amazon vend de la nourriture périmée depuis 2 ans sur son site

Amazon vend de nombreux aliments périmés sur son site de e-commerce, révèle une enquête de CNBC. De nombreux vendeurs tiers commercialisent en effet à l’insu d’Amazon des brownies, du lait maternel ou des biscuits dont la date de péremption est passée depuis plusieurs…

Hadopi accuse Facebook, Twitter et YouTube de servir au piratage

La Hadopi vient de publier un niveau rapport qui met en lumière le rôle de YouTube, Facebook, Twitter ou encore Reddit dans l’ampleur grandissante du piratage. Selon l’autorité, 16% des pirates Français utilisent les réseaux sociaux pour accéder aux films,…