Google : plus que 2 semaines pour esquiver une amende à 6,7 milliards d’euros

Maj. le 8 mars 2018 à 14 h 51 min

Alors qu’il est sous les feux brûlants de la Commission Européenne pour abus de position dominante dans l’univers Android, Google a encore réussi à avoir un délai pour plaidoyer : plus que 2 semaines avant de devoir payer la coquette somme de 6,7 milliards d’euros d’amende.

La commission européenne attaque Google

Dans l’industrie high-tech, les monopoles sont bien évidemment interdits par la loi. Ce qui ne veut pas dire pour autant que quelques constructeurs font la loi sur de nombreuses start-ups s’agglutinant autour d’elles, comme c’est le cas avec Google ou encore Apple.

Le bal accueille en effet de nombreux danseurs pour peu de DJ. Une situation qui a été remarquée par la Commission Européenne, qui accusait en début d’année Google d’être en abus de position dominante concernant son système d’exploitation mobile Android.

Il avait à l’origine jusqu’au 27 juillet afin de répondre à ces accusations, mais avait réussi à négocier une période de 6 semaines supplémentaires afin de réunir les preuves nécessaires. Une période qui devait donc s’arrêter au 7 septembre…

Sauf que son plaidoyer n’a toujours pas été enregistré, Google ayant encore demandé un sursis. Celui-ci a désormais jusqu’au 27 septembre afin de fournir des preuves sur le fait qu’il ne force pas illégalement la préinstallation de ses applications sur les appareils Android.

Pour rappel, s’il ne réussissait pas à convaincre la Commission Européenne de Bruxelles de son bien-fondé, il risquerait alors une amende de 6,7 milliards d’euros. Une coquette somme, même pour une entreprise aussi massive.

Une affaire que l’on suivra de près, puisque tous les fans du système d’exploitation le savent : utiliser Android sans Google s’avère difficile, alors que l’entreprise s’attache à récupérer autant de données que possible pour les revendre à ses annonceurs.

Gageons toutefois qu’il saura s’en extirper. Après tout, il a une nouvelle fois vaincu Oracle en justice récemment, ayant réussi à prouver que son utilisation des API protégés par le droit était faite sous l’égide du fair use.

Réagissez à cet article !
Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers articles !
Combien Amazon paie d’impôts en France ? L’enquête de Capital

Combien Amazon paie d’impôts en France et qu’est-ce que cela représente par rapport au chiffre d’affaires et aux bénéfices de la firme ? Dans une enquête exclusive, le site Capital dévoile que le chiffre d’affaires impressionnant de la marque aboutit…

Pourquoi Google a payé 8,5 milliards d’euros à Apple en 2018

Google a dépensé 8,5 milliards d’euros pour la seule année 2018 afin que son moteur de recherche soit la solution par défaut présentée aux utilisateurs sur les appareils iOS, MacOS et exploitant Siri. Cela représente environ 20% des revenus d’Apple…

Pourquoi Apple devrait racheter Netflix

Apple devrait vraiment envisager de racheter Netflix, le leader incontesté de la VOD, assure des analystes financiers. Il s’agirait de la meilleure option stratégique pour la firme de Cupertino, qui profite d’une importante trésorerie. Explications.  JPMorgan Chase, célèbre banque d’affaires américaine, a…

Battlefield V fait un bide, Electronic Arts plonge en bourse

Battlefield V a enterré Electronic Art au dernier trimestre 2018. Les mauvaises ventes du FPS ont causé des résultats financiers décevants et le titre de EA a plongé de 17,5% en bourse. L’éditeur regrette ne pas s’être concentré sur l’aspect…

Apple accepte de payer 500 millions d’euros au fisc français

Apple et le fisc français ont signé un accord pour le paiement de 10 ans d’arriérés d’impôts. Après des mois de négociations, les deux entités se sont entendues sur un montant de 500 millions d’euros. L’année dernière, Amazon avait déjà…