Google Play : un chiffre d’affaires 3 fois inférieur à l’App Store

Maj. le 7 octobre 2019 à 17 h 05 min

D’après l’étude d’App Annie, Le Google Play aurait un chiffre d’affaires très inférieur à l’App Store

Le chiffre d’affaires du Google Play au 1er trimestre 2013 était 2.6 fois inférieur à celui de l’AppStore alors que le nombre d’applications téléchargé sur les deux plateformes n’est pas si différent (10% d’écart). Cet écart est d’ailleurs plus faible qu’au 4ème trimestre 2012 car dans les 2 cas, Google Play une croissance plus importante.

Entre T4 2012 et T1 2013, la croissance de l’AppStore a été d’un quart alors que le chiffre d’affaires de Google Play a augmenté de 90%, une croissance remarquable mais qui en recette absolue amène AppStore a engranger 2.6 fois plus d’argent que notre robot.

Google Play : un chiffre d'affaires 3 fois inférieur à l'App Store

Le chiffre d’affaires de Google Play à 40% généré par les jeux

On remarque aussi d’après l’étude que les marchés principaux ne sont pas du tout les mêmes, en dehors des Etats-Unis qui sont, évidemment, le pays mère des deux sociétés. Alors que iOS est très présent en Chine, Japon et Royaume-Unis, Google Play se positionne plus en Corée, Inde et Russie.

En terme de catégorie ce sont les Jeux sur iOS qui reste le domaine leader incontesté et moteur de la plateforme d’Apple. Les jeux représentent 40% des téléchargements au 1er trismestre 2013, la Photo/Vidéo arrive dans le top 3 après une ascension fulgurante. Pour Google idem, les Jeux représentent 40% et c’est la catégorie « Social » qui progresse rapidement dans les top. Une segmentation assez similaire sur les deux plateformes montre que le public n’est pas si différent au niveau des centres d’intérêt, cependant iOS génère bien plus de revenus.

L’ouverture de la plateforme de Google, le Google Play, permet une forte productivité qui améliore le rayonnement de la plateforme (plus d’applications, de contenus donc plus de possibilités, de choix pour la communauté) mais qui dans un premier temps n’avait pas ou très peu de rentabilité pour les créateurs. Professionnels et autodidactes commencent à créer de la richesse depuis leurs applications (publicité, crossmarketing, achat intégré, application payante) augmentant par la même occasion la qualité et l’attente des utilisateurs. Longtemps considérée comme la plateforme où tout est gratuit, le Google Play ressemble de plus en plus à l’AppStore mais sans les grillages autour et avec bien plus de potentiel, comme le confirme cet article.

via

Réagissez à cet article !
Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers articles !
Samsung Electronics : le bénéfice opérationnel plonge de 56% au 3e trimestre

Samsung Electronics anticipe un plongeon de 56% de son bénéfice opérationnel au troisième trimestre 2019. Un résultat dû principalement à des difficultés dans un marché du semi-conducteur baissier depuis le début de l’année. La sortie du tunnel serait néanmoins proche.  Samsung Electronics enchaine…

Facebook Libra : PayPal lâche déjà l’affaire

La rumeur lancée par le Wall Street Journal se confirme. PayPal a annoncé vendredi qu’il quitte la Libra Association qui regroupe les membres fondateurs de la cryptomonnaie que Facebook souhaite lancer l’année prochaine. Le retrait de PayPal constitue un nouveau…

Free pourrait lancer FreeBank, une banque mobile à la Orange Bank

Free aurait l’intention de lancer une banque mobile concurrente d’Orange Bank. Ce 13 septembre 2019, Iliad, maison mère de l’opérateur de Xavier Niel, a en effet obtenu un numéro d’identifiant permettant d’exercer une activité bancaire. Tout porte à croire que l’arrivée d’une « FreeBank » sur le marché soit imminent.  Iliad…