Le Parlement Européen a voté la séparation du moteur de recherche du reste de Google !

 

Google est incontestablement le mastodonte du web pour ne pas dire l’une des entreprises les plus prolifiques de ces dernières années. Le géant de Mountain View a su convaincre en proposant un accès totalement gratuit à ses services. Le plus connu et le plus utilisé est sans doute Google Search, son moteur de recherche.

Ainsi, en Europe, Google domine jusqu’à 90% du marché dans certains pays. Une situation qui n’est pas du goût de ses concurrents qui ont saisi la Commission Européenne en 2010, accusant Google de mettre en avant ses propres services au détriment de ceux des concurrents. Si les accusations portées contre Google étaient approuvées par la Commission Européenne, Google pourrait risquer jusqu’à 6 milliards d’euros d’amende.

L’enquête menée par la Commission Européenne est toujours en cours, mais il y a du nouveau dans cette affaire donc vous parlons régulièrement. Le Parlement Européen a soumis au vote aujourd’hui une motion sur les moteurs de recherche visant à scinder Google en deux, c’est-à-dire dissocier Google Search de ses autres services.

google parlement européen scinder

La commissaire peut maintenant passer à la prochaine étape […] Google aura alors le choix entre le changement ou l’amende. C’est la seule manière de faire bouger les choses. – Ramon Tremosa, député européen, co-auteur de la motion –

Le nom de Google n’est pas explicitement évoqué dans la motion du Parlement mais nul doute que le texte vise l’entreprise américaine. Et les députés européens ont été unanimes, puisque les résultats du vote de la motion sont les suivants : 384 voix pour, contre 56 abstentions et 174 voix contre. Mais le pouvoir du Parlement Européen est limité, il ne peut qu’orienter les décisions de la Commission Européenne, seule décisionnaire.

Le vote de cette mention permettra donc de mettre la pression sur la nouvelle commissaire européenne à la concurrence Margrete Vestager, en charge de l’enquête contre Google et qui semble déterminée à trouver un accord avec la firme californienne.

Un nouveau rebondissement dans cette affaire qui a le don de déplaire aux américains, qui estiment qu’il n’y aucune raison de s’acharner contre Google puisque, comme l’expliquait Business Insider il y a quelques jours, l’internaute peut changer de moteur de recherche à sa guise. Techdirt allait plus loin et déclarait :

Il n’y a aucune vraie raison d’essayer de casser Google, à part parce qu’il très gros et pas du tout européen.



Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque jour, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Réagissez à cet article !
Demandez nos derniers articles !
android 11 smartphones compatibles
Android 11 : la liste des smartphones qui auront la mise à jour

Android 11 est en cours de déploiement sur tous les smartphones compatibles. Pour découvrir si votre téléphone est compatible avec la mise à jour en version finale, on vous invite à consulter la liste ci-dessous.  Google a lancé le déploiement de la mise à jour Android…

youtube 8k android tv
YouTube : Android TV permet enfin de lire des vidéos en 8K

YouTube sur Android TV permettra enfin de regarder des vidéos en 8K sur les téléviseurs compatibles. Grâce à la mise à jour 2.12.08 de l’application, les utilisateurs ne devront pas se contenter de lire les séquences en 4K. On fait le…

Smartphone
Google ne veut pas que vous utilisiez votre smartphone en marchant

Google pourrait-il bientôt sortir une application qui préviendrait l’utilisateur des dangers qu’il encoure s’il utilise son smartphone en marchant ? C’est en tout cas ce que laisse penser certains éléments repérés par 9to5Google. Utiliser son smartphone en marchant, nous l’avons…

android google failles
Android : Google corrige 33 failles de sécurité en novembre 2020

Google vient de lancer le déploiement du patch de sécurité Android du mois de novembre 2020. Avec ce nouveau correctif, la firme de Mountain View corrige un total de 33 failles de sécurité identifiées dans le code de son OS…