Maj. le 12 février 2017 à 15 h 59 min

Google et semble prendre très au sérieux la sécurité d’Android et le prouve encore une fois en faisant une annonce sur son blog officiel. Désormais, les produits Nexus recevront chaque mois des mises à jour de sécurité. Une décision prise suite à la faille de sécurité qui touche la bibliothèque multimédia StageFright dont nous vous parlions ici. Samsung a pris la même décision, importante pour gagner en réactivité et protéger au plus vite ses produits.

google nexus samsung securite android

Google en profite pour rappeler que cela fait trois ans déjà qu’ils envoient chaque mois des rapports de sécurité aux différents constructeurs qui font tourner leurs produits sous Android, via des rapports de sécurité. Soucieux de montrer l’exemple, Google fera à présent des mises à jour OTA chaque mois pour renforcer un peu plus la sécurité de son OS, en plus de mises à jour existantes.

Samsung et Google mettent le paquet sur la sécurité

Cela a commencé dès hier avec une mise à jour sur les Nexus 4, 5, 6, 7, 9, 10 et Nexus Player. Cette dernière résout des problèmes rapportés dans le bulletin de sécurité du mois de juillet. 2015, dont le fameux problème « libStageFright ». Le tout sera mis à la disposition du public via l’Android Open Source Project. Ces mesures viennent donc s’ajouter à celles déjà en place pour assurer la sécurité pour les produits Nexus, à savoir :

  • Support des mises à jour majeur pendant 2 ans à compter de la date de sortie du produit
  • Support des mises à jour de sécurité pendant 3 ans à compter de la date de sortie ou 18 mois après la fin de la mise en vente du produit sur le Google Play.

Les mises à jour de sécurité mensuelle ont également été annoncées par Samsung sur son blog. Les grands constructeurs de smartphones Android travaillent également sur un patch pour résoudre le problème StageFright, sans forcement mettre en place que viennent d’annoncer Google et Samsung (du moins pour l’instant.

Sources : Google, Samsung

Réagissez à cet article !
Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers articles !
RCS : le remplaçant du SMS est criblé de failles de sécurité

Le RCS, le successeur du SMS, est truffé de failles de sécurité. D’après les chercheurs de Security Research Labs, l’implémentation du protocole Rich Communication Services par les opérateurs met en danger la vie privée de ses utilisateurs. En exploitant des brèches, un pirate…

Android : ce malware déguisé en Adblock va vous envahir de publicités

Un malware Android déguisé en Adblock cherche à envahir ses victimes de publicités intrusives, rapporte MalwareBytes. D’après les chercheurs, le virus se cache dans ces APK vérolés disponibles sur la toile. Une fois infiltré dans votre smartphone, il va multiplier…

Malware Android : désinstallez d’urgence ces 15 antivirus gratuits !

15 antivirus Android gratuits disponibles sur le Google Play Store cherchent à propager des malwares sur votre smartphone. D’après une enquête réalisée par VPN Pro, certaines des solutions antivirus les plus populaires sur Android demandent en effet une importante quantité de permissions sans raison apparente….

Android : un malware contamine 49 applications du Play Store

Android est la cible d’un nouveau malware publicitaire. Les chercheurs de TrendMicro ont repéré le logiciel malveillant dans le code de 49 applications disponibles sur le Google Play Store. Sans surprise, ce virus va afficher des publicités intrusives sur l’écran…

Android : un bug permet de pirater un smartphone grâce au NFC

Android est victime d’un grave bug, révèle Google. En exploitant une faille de sécurité présente dans Android Beam, un attaquant peut facilement pirater votre smartphone via la technologie NFC. Google vous invite donc à installer d’urgence le patch de sécurité…

Android : un malware invincible infecte 45 000 smartphones

Un nouveau malware Android vient d’être repéré par les chercheurs de Symantec. Baptisé Xhelper, ce dangereux Trojan est impossible à supprimer. Une fois effacé, le logiciel malveillant est en effet capable de se réinstaller à votre insu. Au cours des…