Maj. le 10 août 2018 à 14 h 54 min

Mais qu’est-ce donc que cette nouvelle histoire ? Un Google Nexus One qui prendrait le contrôle d’un satellite ? Comment est-ce possible ? Le satellite est appelé « Strand-1« , le premier smartphone -sat du monde.

Le projet, dirigé par le Surrey Space Center (SSC) et le Surrey Satellite Technology Limited (SSTL) et situé à Guildford, en Angleterre devrait voir le satellite lancé à la fin de Février de l’Inde et une partie de la mission de Strand-1 sera commandé par le smartphone qu’il n’est plus besoin de vous présenter, le Google Nexus One, construit par HTC !

Le smartphone Android est connecté aux systèmes du satellite via un câble USB et pour répondre à la question que vous avez sur le bout de vos lèvres, non, il n’a subit aucune modification matérielle. Évidemment, il dispose d’une application spécialement développée pour lui, comment commander un satellite sinon ? Avec Angry Birds Space ?

« Nous n’avons pas vidé le Nexus. Nous avons fait beaucoup, beaucoup de tests sur lui, nous avons mis notre propre logiciel sur lui. Mais nous avons essentiellement un smartphone ordinaire, raccordé via un câble USB et placé dans le satellite » déclare le Dr Chris Bridge, ingénieur en chef du SSC.

Le Nexus One sera placé le long du satellite (à l’intérieur bien sûr) où son appareil photo de 5Mpx sera en mesure de prendre des photos à travers une fenêtre de forme rectangulaire. Strand est en fait un acronyme pour « Surrey Training Research and Nanosatellite Demonstration ».

Comment ça ? Nanosatellite ? Vous ne vous fichez pas de moi PhonAndroid ?

Nous n’oserions pas voyons ! Le satellite en question ne mesure que 30cm environ de long pour un poids de 4.3Kg ! Strand-1 sera contrôlé par un ordinateur fonctionnant sous Linux. Il aura pour fonction de tester les toutes dernières technologies de propulsion comme le « Water Alcohol Resisto-jet Propulsion De-orbit Re-entry Velocity Experiment » (WARP DRiVE) en premier lieu et second lieu la propulsion par plasma pulsé.

Le Warp Drive est connu sous le nom d’hyperespace, une méthode de propulsion que l’on voit dans les films de science-fiction où l’on peut admirer le vaisseau « ralentir » avant de partir dans un boum supersonique. Je vous rassure, Stargate ce n’est pas pour aujourd’hui !

Si tout va bien, l’équipe scientifique placera cette mission dans l’Histoire comme le premier téléphone à lancer un satellite en orbite. Décollage prévu le 25 Février !

via

Réagissez à cet article !
Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers articles !
Pixel 4 : voici exactement ce que contient la boîte

Le Pixel 4 a droit à une nouvelle fuite : un redditeur vient de mettre en ligne des photos de la boite du smartphone. On y découvre le design du packaging, mais aussi et surtout son contenu précis – autrement…

Pixel 4 : Google lancerait aussi une version 5G le 15 octobre 2019

Le Pixel 4 sera lancé en version standard, XL… et 5G. Contrairement à Apple, Google compte bien être le premier constructeur de smartphones américain à proposer un modèle compatible avec la technologie. Néanmoins, il ne serait pas encore entré en…

Le Google Pixel 4 a une batterie encore plus petite que le Pixel 3

Le Google Pixel 4 est visiblement alimenté par une batterie de 2800 mAh, révèle une fuite. C’est encore moins que les Pixel 3, dont l’autonomie n’était déjà pas le point fort. Au vu des fonctionnalités particulièrement énergivores intégrées, le smartphone…