MWC 2015 : Google devient officiellement un opérateur mobile !

 

Google est décidément partout. Et encore plus pour les Américains. La firme de Mountain View boucle la boucle en devenant officiellement un opérateur mobile grâce à l’aide de Sprint. Mais pas n'importe quel opérateur, un MVNO, au même titre que Virgin Mobile ou encore NRJ Mobile, Google ne compte pas révolutionner le domaine, mais faire des essais.

Sundar Pichai, Google's senior vice president of products
Sundar Pichai au MWC 2015

En effet, pas plus tard qu'hier, nous avons eu droit à une intervention de Sundar Pichai au salon de Barcelone, Vice-président de la section Android de Google, qui nous a confirmé l'intention de la firme d'être un opérateur. Nous avions su, il y a quelques semaines de cela que Google avait signé un contrat avec l'opérateur américain Sprint, mais une annonce officielle n'était pas attendue pour ce MWC 2015.

Beaucoup ont pensé que Google allait révolutionner le paysage des opérateurs mobiles aux États-Unis tout d'abord, un peu à la manière de Free Mobile chez nous, mais avec beaucoup plus de moyens. Mais il s'avère qu'en réalité le géant de Mountain View ne sera qu'un petit opérateur et c'est sa volonté. « Nous n’avons pas l’intention d’être un opérateur réseau à grande échelle » déclare Pichai.

sundar-pichai-operateur-mwc15
Sundar Pichai au MWC 2015

« Nous travaillons avec des opérateurs partenaires. […] Notre objectif est de pousser un ensemble d’innovations qui nous semblent importantes, mais nous le ferons à petite échelle. » 

Cette expérience en tant qu'opérateur sera similaire à son expérience en tant que “constructeur” avec les Nexus (Même s'il n'était pas le réel constructeur) et servira plus de tests qu'autre chose. Google veut être sur le terrain pour faire avancer la technologie plus rapidement, un lien entre la Wi-Fi et les réseaux mobiles ainsi qu'un système de rappel automatique en cas de coupure de l'appel sont les premiers objectifs de la firme.

Google a déjà signé un contrat avec Sprint et négocie actuellement avec AT&T et Verizon, la firme ne déploiera donc pas son propre réseau, mais compte s’appuyer sur les infrastructures existantes. Un bon moyen pour faire un premier pas sur le marché sans investir en masse (même si l’entreprise en a largement les moyens).

Google en version opérateur MVNO devrait être une réalité dans le courant de l'année 2015, enfin, tout d'abord dans une poignée de villes test aux États-Unis, un fonctionnement similaire à Google Fiber sera sûrement mis en place.



Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque jour, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Réagissez à cet article !
Demandez nos derniers articles !
free
5G : Free promet des offres généreuses au “juste prix”

Free s’apprête à dévoiler ses premières offres 5G. Après Orange, SFR et Bouygues Télécom, l’opérateur de Xavier Niel dévoilera ses forfaits dans les prochaines semaines, le jour du lancement de son réseau. Fidèle à son ADN, Free s’engage à proposer des…

orange hausse trafic internet
Orange : le trafic Internet augmente de 20% avec le reconfinement

Orange assure que le trafic Internet est en hausse de 20% depuis le reconfinement. Selon l’opérateur, le recours au télétravail, les plateformes de streaming comme Netflix et les jeux en ligne sont les principaux responsables de cette augmentation. En ce…

5g
5G : lancement aujourd’hui en France mais personne n’y a accès

Ce mercredi 18 novembre 2020, les fréquences 5G qui permettront de se connecter au réseau du futur sont finalement activées. Dans les faits, il faudra plutôt attendre le mois de décembre pour profiter de la 5G avec un smartphone compatible.  Á partir…

premier satellite chinois 6g
La chine place le premier satellite 6G en orbite

Alors que la 5G ne démarrera dans certains pays que dans les prochaines semaines, voire prochains mois, une université chinoise a placé en orbite le premier satellite compatible 6G. L’événement a eu lieu dans la matinée du 6 novembre. Le…

5g
5G : tout ce qu’il faut savoir sur le réseau du futur

La 5G, on en entend parler de plus en plus. Ce réseau du futur, tous les industriels y croient. Il permettra de nous faire vivre dans un monde ultra-connecté où les voitures se déplaceront en toute autonomie. Entre autre.