Google Chrome n’accepte plus les extensions de sources tierces

Maj. le 11 mars 2019 à 21 h 06 min

A la mi-novembre, vous pouviez lire dans nos colonnes qu’à terme, la version bureau du navigateur Google Chrome n’accepterait plus les extensions provenant de sources autres que le Chrome Web Store. Une décision qui deviendra  effective à l’issue de la prochaine mise à jour du navigateur web en version 33 qui sera disponible d’ici dans quelques jours.  En plus d’interdire l’installation d’extension provenant de sources tierces, le navigateur rend également celles déjà installées inutilisables dés la mise à jour effectuée.

Si le but officiel de cette démarche est d’éviter aux utilisateurs de Google Chrome d’installer par mégarde des extensions contenant des virus ou des logiciels malveillants, celle-ci permet surtout à Google de reprendre le contrôle des options de personnalisation de son navigateur mais surtout de maximiser ses revenus publicitaires en empêchant l’installation de bloqueurs de pub qui vont sans doute tous disparaître les uns après les autres.

chrome extension tierce

Plus d’extensions tierces pour Chrome, même pour celles déjà installées

Une politique qui fait de plus penser à celle d’Apple puisque désormais toute extension Google Chrome qui ne respectera pas les conditions d’utilisation du navigateur sera aussitôt bannie du store et ne pourra plus être distribuée d’aucune autre façon. A noter que si vous utilisez la version beta du navigateur actuellement en version 33, le blocage est déjà effectif.

Si vraiment vous souhaitez conserver vos extensions Chrome, la seule solution consiste donc à télécharger toutes celles qui pourraient vous intéresser et que vous n’auriez pas encore installées dés à présent et de ne plus jamais mettre à jour votre navigateur. Une solution un peu radicale puisque vous ne pourrez plus profiter des nouveautés offertes par les prochaines mises à jour.

L’autre solution, plut intéressante, consisterait, quant à elle à opter pour un autre navigateur comme Mozilla Firefox.

Via

Réagissez à cet article !
Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers articles !
Téléchargez GHIDRA et prenez vous pour un espion de la NSA

Le logiciel GHIDRA utilisé par la NSA pour repérer et contrer des programmes malveillants est désormais disponible gratuitement pour tous. Open-source, il peut même être amélioré par la communauté.  Comme promis, la National Security Agency (NSA) des États-Unis a rendu…

CMS : 90% des sites web piratés utilisent WordPress

90% des sites web piratés utilisant un CMS tournent sous WordPress d’après Sucuri, une entreprise spécialisée en sécurité web. Les sites e-commerce sont particulièrement prisés des hackers pour la simple raison qu’ils permettent d’accéder aux données bancaires des utilisateurs. Ce…

Windows : le nombre d’attaques phishing a explosé en 2018

Microsoft révèle dans son rapport Security Intelligence Report 2018 quelle cybermenaces ont visé l’écosystème Windows au cours de l’année passée. Le nombre d’attaques phishing a explosé de 150% tandis que le nombre de ransomware est en déclin. Globalement, le rapport relève…

Chrome : 85% des extensions se moquent de votre vie privée

Une étude Duo Labs autour des extensions Chrome révèle que 85% d’entre elles n’ont aucune politique en matière de vie privée – un document qui explique clairement comment vos données seront utilisées en cas de collecte. Pour en arriver à…

Attention, ce câble USB peut pirater n’importe quel ordinateur

Ce câble USB modifié permet à un attaquant de pirater n’importe quel ordinateur. Conçu par un chercheur en cybersécurité, cet accessoire peut réagir à des commandes à distance transmises par un pirate. Bientôt produit en masse, il est destiné à mettre en garde le grand public…