Google Chrome va bloquer des antivirus pour réduire les crashs sur Windows

Maj. le 11 décembre 2017 à 11 h 22 min

Google Chrome pourrait prochainement devenir plus stable sur Windows. Le navigateur va commencer à empêcher les applications tierces comme les antivirus à entrer en interaction avec lui. Celles-ci injectent du code dans Chrome pour faire fonctionner certaines fonctionnalités mais provoquent de fait des crashs du navigateur. 

google chrome

Google Chrome va opérer des changements drastiques pour réduire les crashs sur Windows. Le navigateur a détaillé un plan en plusieurs étapes consistant à bloquer les logiciels tiers de votre ordinateur, qui ne pourront plus communiquer avec Chrome, qui va également bloquer les fenêtres publicitaires intrusives. Ce qui devrait résoudre de nombreux problèmes, assure l’équipe Chromium.

Google Chrome plus stable sur Windows

Environ deux tiers des utilisateurs de Google Chrome sur Windows ont installé sur leur ordinateur des logiciels qui interagissent directement avec la navigateur. Il peut s’agir d’anti-virus ou d’outils d’accessibilité par exemple. Ces applications tierces communiquent avec Google Chrome en injectant du code dans ses processus, ce qui augmenterait les chances de crash de 15% d’après Google. C’est à cette interaction avec les logiciels tiers que Google veut mettre fin pour rendre Chrome plus stable. Les logiciels concernés devront s’adapter et abandonner leurs méthodes actuelles. Pour interagir avec le navigateur, ils devront par exemple passer par une extension.

En avril 2018, Chrome 66 affichera un message d’avertissement après un crash. Il expliquera à l’utilisateur quels logiciels sont responsables du crash et tentera de proposer des solutions comme une mise à jour ou la suppression d’un programme. En juin 2018, Chrome 68 commencera à empêcher les logiciels tiers d’injecter du code dans les processus de Chrome. Si cela bloque le lancement de Chrome, le navigateur redémarrera en permettant l’interaction avec le logiciel et affichera un message d’avertissement conseillant de supprimer l’application en question. Enfin, Chrome 72, prévu pour janvier 2019, bloquera définitivement toute communication sans recours possible.

Réagissez à cet article !
Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers articles !
Microsoft Edge va supporter les extensions Chrome

Microsoft Edge va supporter les extensions disponibles pour Google Chrome quand le développement de la prochaine version du navigateur, avec le moteur de rendu Chromium, sera achevé. Cette nouvelle mouture ne devrait d’ailleurs pas être seulement disponible sur les ordinateurs…