Google Car : 11 accidents de la route, c’est la faute des conducteurs !

Maj. le 13 avril 2016 à 17 h 03 min

L’ambitieux projet Google Car a connu plusieurs accrochages. Loin de voguer sur un long fleuve tranquille, la firme confirme qu’il y a déjà eu 11 accidents liés aux fameuses voitures automatiques. Ces accidents dits mineurs auraient à chaque fois eu une cause purement humaine. Pour Google, le système de navigation n’a révélé aucune faille.

Google Car 11 accidents

Google a officialisé la nouvelle après la publication d’un rapport aux autorités californiennes, où les voitures automatiques sont autorisées, faisant mention de trois accidents arrivés après septembre 2014. Pour une nouvelle technologie, le constat est plutôt positif pour une nouvelle technologie d’autant plus que le système embarqué semble hors de cause. Mais qui donc est responsable de ces accidents ?

Oui, nous parlons bien des … conducteurs ! Les 11 carambolages se sont en effet produits alors qu’un humain était au volant, en mode manuel donc. En aucun cas, le système à bord n’a été déficient selon la firme de Mountain View. Exit donc l’hypothèse d’un souci de fiabilité. Il faut dire que les enjeux sont de la première importance pour Google.

Depuis les premiers tests en conditions réelles, Google cherche à faire un maximum de kilomètres sans encombre afin de prouver que la technologie est prête à être commercialisée au grand-public. Le géant a ainsi l’ambition de mettre sur le marché ses voitures d’ici 2020. Mais avant d’y arriver, il faudra montrer patte blanche aux autorités afin de faire homologuer le principe de la Google Car.

Selon les statistiques fournies par Google, les 23 automobiles sur les routes auraient déjà engrangé 2,7 millions de kilomètres, dont 1,6 million en mode automatique. De quoi rassurer le public et les états qui acceptent les fameux tests grandeur nature de la Google Car ?

Avant d’être certifié, les fameux véhicules devront se montrer le plus sécurisé possible pour obtenir leur homologation, un préalable obligatoire avant la mise en vente généralisée. Et le chemin sera encore long avant de voir débarquer des voitures automatiques sur nos routes nationales, aucun test n’étant pour l’heure pratiqué sur le sol français.

Via

Réagissez à cet article !
Abonnez-vous gratuitement à la newsletter
Chaque semaine, le meilleur de Phonandroid dans votre boite mail !
Demandez nos derniers articles !
Android Auto débarque sur les voitures Land Rover et Jaguar en 2019

Android Auto débarque sur les voitures de Land Rover et Jaguar à partir de 2019, révèle un porte parole. Proposé comme une option supplémentaire, Android Auto sera facturé au prix fort aux automobilistes. Bonne nouvelle, une mise à jour permettra aussi…

Android va équiper les voitures Renault-Nissan-Mitsubishi à partir de 2021

Android va équiper les voitures de l’alliance Renault-Nissan-Mitsubishi à partir de 2021. Suite à un partenariat avec Google, le système d’exploitation et plusieurs applications développées par le géant du net seront en effet directement intégrés aux véhicules. En échange, Google va…

Samsung présente un pare-brise connecté aussi génial que dangereux

Le Smart Windshield est un concept dévoilé par Samsung en partenariat avec Yamaha. C’est un pare-brise connecté au mobile par Wifi permettant à l’utilisateur de ne plus avoir à sortir son téléphone de sa poche pour le consulter. Un projecteur permettra l’affichage d’une interface sur le pare-brise.

Google Car : 11 accidents de la route, c’est la faute des conducteurs !

L’ambitieux projet Google Car a connu plusieurs accrochages. Loin de voguer sur un long fleuve tranquille, la firme confirme qu’il y a déjà eu 11 accidents liés aux fameuses voitures automatiques. Ces accidents dits mineurs auraient à chaque fois eu une cause purement humaine. Pour Google, le système de navigation n’a révélé aucune faille.

Google Car : un premier prototype roule en conditions réelles !

Une grosse étape vient d’être franchie par la Google Car. La plus geek des voitures autonome passe enfin aux véritables tests en conditions réelles. Un prototype totalement fonctionnel est livré par les ingénieurs en charge du projet juste avant la fin d’année. Bienvenue dans l’ère de la conduite 2.0 !

BMW : grâce à votre smartwatch, votre voiture pourra se garer d’elle-même !

Vous avez forcément entendu parler des taxis Google sans conducteur, toutes ces voitures sans chauffeur ou encore le parc assist qui vous permet de garer votre voiture sans rien faire et bien voilà que BMW reprend ces idées et met en avant le pilotage à distance du véhicule qui sera annoncé au CES de janvier 2015.

Android Auto : l’interface dévoilée un peu plus en détail par Google

Avec Android Auto, Google inaugure son système d’exploitation à destination des tableaux de bord de nos voitures. Avant la fin de l’année, il sera ainsi possible d’utiliser nos applications Android au sein de sa voiture (si elle es compatible) avec une interface dédiée afin de ne pas perturber la conduite. Histoire de bien préparer le terrain, la firme de Mountain View a dévoilé un document qui donne les grandes lignes à suivre pour les développeurs.

Nexus 7 chez Toyota : la tablette est utilisée dans les voitures connectées !

Qui aurait pu imaginer que la Nexus 7 soit un jour au centre du système d’une voiture connectée ? Sûrement pas Google qui voit ainsi sa tablette équiper plusieurs séries de véhicules de la marque Toyota. Belle aubaine pour la firme de Mountain View qui dispose ainsi d’une vitrine inespérée sur la puissance de ses produits à travers le monde.